Une vie cachée

Une vie cachée (A Hidden Life)

de Terrence Malick

Avec
August Diehl
Valerie Pachner
Maria Simon
Bruno Ganz
Karin Neuhäuser

Genre : Drame

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2019

Durée : 02h53

Version : Couleur

Public : Tout public

En 1938 les troupes d’Hitler pénètrent en Autriche. Franz Jägerstätter mène une vie paisible : il s’occupe de sa terre, entouré de sa femme Fani et de ses filles. Mais, dans son village, il est le seul à s’opposer à l’Anschluss et doit en subir les conséquences. Mobilisé en 1940, il refuse de se battre aux côtés des nazis. Reconnu coupable de trahison, il est emprisonné et encourt la peine de mort. Porté par une foi inébranlable et son amour pour sa famille, jamais il ne reniera ses convictions et ne pliera. Quel que soit le prix à payer, il veut rester un homme libre.

Avec cette biographie d’un héros méconnu, béatifié par l’Église catholique en 2007, le grand T. Malick continue à interroger le rapport de l’homme au monde, à la nature, mais aussi à la foi. Ceux qui ont vu le film lors du dernier Festival de Cannes ont retrouvé le lyrisme si particulier de son esthétique et ont salué l’interprétation exceptionnelle d’A. Diehl et V. Pachner.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 11 Décembre 2019 au Mardi 17 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 18 Décembre 2019 au Mardi 24 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 25 Décembre 2019 au Mardi 31 Décembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Les images sont très belles, mais le récit est grandiloquent, pompeux. L’histoire est très intéressante, mais c’est loooong. Mysticisme, lyrisme et métaphysique imprègnent le film, mais en ce qui me concerne, c’est tombé à plat, j’ai lutté pour ne pas sombrer dans l’ennui. Il y a trop de répétitions et pas assez d’action, pas assez de rythme. D’autre part, j’ai été gêné par le choix de l’anglais pour les dialogues entre les autrichiens alors que certains représentants des autorités nazies s’expriment en allemand non sous-titré. Je trouve ce choix contestable.
    Quelques points positifs cependant : les paysages des Alpes autrichiennes sont magnifiques, les scènes champêtres sont parfois sublimes, l’utilisation d’images d’archives avec Hitler insérées dans le récit est fort judicieuse, malheureusement ça n’a pas suffi à emporter mon adhésion.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte