Un triomphe

Un triomphe

de Emmanuel Courcol

Avec
K. Merad
S. Khames

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2021

Durée : 01h46

Version : Couleur

Public : Tout public

Pour boucler ses fins de mois, un acteur accepte de d’animer un atelier de théâtre dans une prison. Surpris par les talents de comédiens des détenus, il se met en tête de monter En attendant Godot avec eux sur la scène d’un vrai théâtre.

Le réalisateur de Cessez-le-feu a décidé d’adapter cette histoire vraie qui a eu lieu en Suède en 1985 : « La pièce de Beckett résonne de façon incroyable pour des prisonniers. Le vide, l’absence, l’attente, la vacuité totale, le désœuvrement, c’est leur quotidien et dans la vraie histoire les détenus avaient vraiment été touchés par ce texte universel ». Impressionné par sa prestation dans la série Baron noir, il a su que K. Merad serait son personnage principal entouré d’une troupe de formidables acteurs pour jouer les détenus comme des intervenants (M. Hands – L. Stocker).

Sélectionné Cannes 2020, le film a reçu le Prix du public et le prix du meilleur acteur au festival d’Angoulême.

Retrouvez des ouvrages, DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

Auteur : Charles Tesson, édité par CNDP ; Cahiers du cinéma ; Scéren - 2007, à la cote M 840 TES

 

  • Un soupçon d’amour de Paul Vecchiali, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio.


Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas
Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 22 Septembre 2021 au Mardi 28 Septembre 2021

  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    J’aime les histoires inspirées de faits réels, elles donnent toujours plus de force au propos du film. Kad Merad, acteur au chômage, accepte d’intervenir comme prof de théâtre metteur en scène dans une prison. Les détenus purgent des longues peines, ce ne sont pas des anges ; la confrontation entre le metteur en scène et les apprentis acteurs est donc rude, on se jauge, on se toise, on tente d’intimider, on ricane, mais Kad / Étienne ne lâche rien et bien sûr, il finit par entraîner le groupe derrière lui.
    Les dialogues sont vifs, drôles, les réparties fusent, tous les comédiens sont excellents dans la peau de personnages aux personnalités très différentes. Il y a un monologue dans le film sur le vrai, le faux et le juste dans le jeu d’un acteur qui est excellent.
    L’idée de mettre en scène « En attendant Godot » avec des « longues peines » qui passent leur temps à attendre représente un extraordinaire défi renforcé par le côté souvent absurde de leur vie en détention.
    Ce film est une très bonne comédie sur un sujet grave, le milieu carcéral et la réinsertion des prisonniers.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte