Seules Les Bêtes

Seules Les Bêtes

de Dominik Moll

Avec
Denis Ménochet
Laure Calamy
Valeria Bruni Tedeschi
Damien Bonnard
Bastien Bouillon

Genre : Thriller

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h57

Version : Couleur

Public : Tout public

Dans une région froide de la France, par une nuit de tempête, une femme bourgeoise disparaît. Autour d’elle plusieurs ruraux ont peut-être vu quelque chose. Une enquête est menée. Mystère… L’histoire nous est contée en cinq chapitres qui développent chacun le point de vue d’un personnage lié à cette disparition. Cinq histoires d’amour s'enchevêtrent dans ce thriller noir bien ficelé et bien construit, qui unit de manière surprenante deux mondes éloignés l’un de l’autre.

Dans son 6ème long métrage Dominik Moll distille un climat inquiétant et drôle à la fois. Les acteurs sont magnifiques et les surprises bien menées. Seules les bêtes est un petit bijou sur les affinités humaines. MS

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 4 Décembre 2019 au Mardi 10 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 11 Décembre 2019 au Mardi 17 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 18 Décembre 2019 au Mardi 24 Décembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Beau travail de tissage scénaristique dans lequel les fils des différentes intrigues et les quatre points de vue s’entremêlent et s’entrecroisent pour créer une histoire riche en rebondissements. Ce film est donc un thriller foisonnant à l’atmosphère étrange et envoûtante, grâce en particulier au choix de l’espace et du temps, un plateau cévenol quasi désertique en plein hiver. D’autre part, la distribution est en parfaite adéquation avec ce propos : Denis Ménochet, Laure Calamy et Damien Bonnard, excellents tous les trois.
    Mais l’enquête sur une disparition n’est pas le seul intérêt du film, c’est aussi une belle réflexion sur le désarroi, la solitude, l’incommunicabilité, notamment en milieu rural. Une belle réussite !

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Comme dans un film d’Innaritu les récits s’entrecroisent et la boucle est habilement bouclée . Pourtant le propos apparaît bien lourd et condescendant envers les accrocs aux réseaux sociaux sans qui l’histoire n’existerait pas. Trop facile. Tout comme apparaît superficielle l’idée d’une revanche des colonisés au moyen d’une arnaque sur Internet.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte