Papicha

Papicha

de Mounia Meddour

Avec
Lyna Khoudri
Nadia Kaci
Yasin Houicha
Samir El Hakim

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h46

Version : Couleur

Public : Tout public

À Alger, dans les années 90, Nedjma, 18 ans, est une étudiante qui rêve de devenir styliste. Le soir, avec ses amies, elle se faufile hors de la Cité universitaire pour rejoindre la boîte où elle vend ses créations aux papichas, les belles Algéroises. Mais la situation politique ne cesse de se dégrader et Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé malgré les interdits…

 

Un premier long-métrage largement autobiographique, qui a reçu un excellent accueil au dernier festival de Cannes. « Je porte ce sujet en moi depuis longtemps, mais j’avais besoin de recul et peut-être même de faire le deuil de cette période avant de pouvoir m’y consacrer entièrement. J’ai bâti le scénario autour du personnage de Nedjma. J’avais envie de raconter l’histoire de cette jeune femme qui, à travers sa résistance, nous embarque dans un grand voyage semé d’embûches tout en nous faisant découvrir plusieurs facettes de la société algérienne. » Papicha est un film fort, de ceux qui passionnent par l’intensité de son propos et par celui du jeu des actrices, notamment de la formidable Lyna Khoudri…

 

Quelques images de la rencontre avec la réalisatrice Mounia Meddour...

 

 

Lundi 02 septembre, Avant Première du film et rencontre

avec Mounia Meddour la réalisatrice après la projection de 19h45

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 28 Août 2019 au Mardi 3 Septembre 2019
  • Semaine du Mercredi 9 Octobre 2019 au Mardi 15 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 16 Octobre 2019 au Mardi 22 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 23 Octobre 2019 au Mardi 29 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 30 Octobre 2019 au Mardi 5 Novembre 2019
  • Semaine du Mercredi 6 Novembre 2019 au Mardi 12 Novembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Alger, années 90, la vie d’un groupe de jeunes étudiantes émancipées dans un internat de la cité universitaire alors que la société est de plus en plus secouée par les attentats et la montée de l’intégrisme. Toute l’histoire est basée sur le point de vue de Nedjma, jeune fille passionnée de couture et de mode. Ce choix peut sembler surprenant, voire futile dans une situation aussi grave, et pourtant ce film est extraordinaire de justesse, de pudeur et de sensibilité. Il montre par petites touches, les bouleversements de la société algéroise pendant la « décennie noire » des attentats.
    La mise en scène est parfaitement adaptée au sujet (quoique pas toujours facile à regarder) avec des cadrages très serrés et une caméra toujours en mouvement qui traduit bien le rythme de vie et le sentiment d’enfermement de ces jeunes filles. J’ai été bouleversé par le traitement original de certaines scènes, notamment un meurtre, filmé à distance, sans voyeurisme, ce qui rend la scène encore plus émouvante.
    J’ai vu Papicha en avant-première il y a plus de cinq semaines, c’est un film très fort qui m’a profondément marqué.

    Commentaire de Garance Desplat |

    Alger, années 90, Papicha, ce nom retranscrit un surnom pour les jeune filles algeroises qui sont le sujet principal de ce film à travers le personnage de Nedjam. Cette dernière rêve de devenir styliste et vend ses robes, elle pourrait donc être en premier lieu une femme comme une autre, préparant sa licence, ayant des amis, un copain,...c'est sans compter sur la société qui devient peu à peu extrémiste, se radicalise, ce qui va révéler la profondeur du personnage à la fois têtue, combattante et touchante. Les robes qui semblent jusque là futiles deviennent alors une arme en réaffirmant les droits des femmes, contre une religion qui tente d'enlever à tout prix du pouvoir à celles-ci. Tout semble tourner autour de Lyna Khoudi( Nedjam), car la caméra virevolte littéralement autour d'elle pour nous montrer des images stupéfiantes aux couleurs magnifiques. Ces dernières reviennent en tête même après la fin et permettent de savourer encore et encore cette histoire avec en arrière fond le bruit de la mer et le son entraînant des musiques algériennes.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte