Ouistreham

Ouistreham

de Emmanuel Carrère

Avec
Juliette Binoche
Hélène Lambert
Léa Carne

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2022

Durée : 01h47

Version : Couleur

Public : Tout public

Marianne Winckler se glisse incognito dans une équipe de femmes de ménage qui récure, en 4 mn chrono chacune, les 230 cabines d’un ferry reliant Ouistreham à Portsmouth. Elle astique les toilettes, fait des lits à la chaîne, comme tout le monde. Sauf qu’elle n’est pas femme de ménage mais écrivaine. Elle a choisi de vivre la vie des précaires « qui courent après les heures de ménage », sujet de son prochain livre. Au fil de son immersion, elle noue des liens chaleureux avec ses compagnes de galère. De l’entraide naît l’amitié, de l’amitié la confiance. Mais que devient cette confiance quand éclate l’imposture ?

Ouistreham est une adaptation libre du livre Quai de Ouistreham, de F. Aubenas. À cette histoire véridique très fouillée, E. Carrère ajoute du romanesque. Avec un regard bienveillant il met en scène des actrices non professionnelles lumineuses. La force du film, c’est le sujet mais aussi le rapport entre Juliette Binoche et les actrices.

MS

Retrouvez des ouvrages, DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

 

Auteur : George Pessis, édité par la Documentation Française / Ministère de l’emploi et de la solidarité - 1997, à la cote 650 PES ou 791.435 PES

  • Rouge de Farid Bentoumi, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio

Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 19 Janvier 2022 au Mardi 25 Janvier 2022

  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Ouistreham ou le paradoxe. Dans son livre, Florence Aubenas a décrit une expérience courageuse et généreuse très bien adaptée à l’écran par Emmanuel Carrère. Mais entre documentaire et fiction, il n’est pas simple de rester sincère et honnête tout en trichant sur son identité, c’est là qu’est le paradoxe mis en lumière par le film.
    Juliette Binoche se débarrasse sans problème des oripeaux de la star pour se fondre dans ce rôle et réellement incarner une femme de ménage anonyme en lutte pour survivre dans des conditions d’emploi inacceptables.
    Le grand mérite du film c’est de nous permettre d’appréhender ce que vivent ces femmes au quotidien et peut-être de faire un peu avancer leur cause en l’exposant à la lumière des projecteurs.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte