Once Upon a Time… in Hollywood

Once Upon a Time… in Hollywood

de Quentin Tarantino

Avec
Leonardo DiCaprio
Brad Pitt
Margot Robbie
Al Pacino
Timothy Olyphant

Genre : Drame

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2019

Durée : 02h39

Version : Couleur

Public : Interdit -12 ans

Un nouveau film de Quentin Tarantino est toujours un événement et Once Upon A Time... In Hollywood ne déroge pas à la règle. Cette fois il nous plonge en 1969 à Hollywood, dans une industrie en plein changement à la suite d'une star de la télévision, Rick Dalton et du cascadeur Cliff Booth, sa doublure...

 

Autant dire qu'on attend impatiemment de pouvoir découvrir cette fresque à la distribution incroyable qui réunit Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Al Pacino, Margot Robbie et plein d'autres.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 14 Août 2019 au Mardi 20 Août 2019
  • Semaine du Mercredi 21 Août 2019 au Mardi 27 Août 2019
  • Semaine du Mercredi 28 Août 2019 au Mardi 3 Septembre 2019
  • Semaine du Mercredi 4 Septembre 2019 au Mardi 10 Septembre 2019
  • Semaine du Mercredi 11 Septembre 2019 au Mardi 17 Septembre 2019
  • Semaine du Mercredi 18 Septembre 2019 au Mardi 24 Septembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Quelques bons gags, un beau duo d’acteurs, un mélange de fiction et d’histoires vraies, Tarantino s’amuse et nous divertit avec ses souvenirs de télévision et de cinéma. Malgré la longueur, je ne me suis pas ennuyé, mais je n’ai pas été enthousiasmé non plus, comme si Tarantino, à défaut d’une réelle inventivité, se contentait de jeter de la poudre aux yeux.
    D’autre part, pour apprécier pleinement le film, les prérequis sont importants, il faut avoir de solides connaissances sur les séries télé américaines et le cinéma hollywoodien de l’époque, faute de quoi de nombreuses références, allusions et plaisanteries nous passent au-dessus de la tête.

    Commentaire de didier fontaine |

    La question est de savoir si l'on doit se laisser séduire par ce duo de personnages acteur/ cascadeur incarnés par 2 "stars" du cinéma hollywoodien qui n'ont pas peur de se rendre ridicules. Même pas peur. Et justement, c'est ce qui craint un peu de se sentir massivement captivé par ces images hyper colorées, par ces décors clinquants, ces lumières qui brillent dans la nuit, ces voitures imposantes des années 1970, et ces filles sexy et pulpeuses. Sans oublier, une bande-son qui collecte toutes les musiques célèbres de l'époque pour nous transporter directement sur la cote pacifique.
    Seulement, rien de vraiment pacifique ans cette histoire qui revisite à sa manière "l'affaire Manson"; une histoire où les acteurs-cow-boys cassent du hippie pour ne pas dire massacrent , sans vergogne. Une histoire où les hippies sont présentés comme des sortes de zombies, tous adeptes de la secte de Charlie Manson. Une histoire où les riches propriétaires des collines de LA. triomphent dans le sang des dégénérés de hippies qui viennent attaquer leur villa avec piscine.
    Sans doute qu'il faut lire ce film, comme d'autres du même auteur, au 2ème degré, sinon , au premier, on pourrait croire que Tarantino vire facho.
    Bon film
    Marcel.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte