Nomadland

Nomadland

de Chloé Zhao

Avec
Frances McDormand
David Strathairn
Bob Wells
Belinda Mayne
Swankie

Genre : Drame

Nationalité : États-Unis

Année de sortie : 2021

Durée : 01h48

Version : Couleur

Public : Tout public

Fern, la soixantaine, veuve et ayant perdu son travail, décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d'aller de petit boulot en petit boulot en adoptant une vie de nomade...

Après les réussites The rider et Les Chansons que mes frères m'ont apprises, Chloé Zhao a cumulé les récompenses à travers le monde avec ce nouveau film. Totalement dans la lignée des deux précédents, Nomadland est un road movie au milieu des laissés pour compte de la société contemporaine, plein d'humanité et qui conserve la patte de la réalisatrice. Dans ce mélange de fiction et de documentaire, son attention aux personnages en marge et à la forme (cadrages et photographie magnifiques) font de Nomadland une œuvre extrêmement touchante dans laquelle Frances McDormand est une nouvelle fois impeccable. JF

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 16 Juin 2021 au Mardi 22 Juin 2021

Du Mercredi 23 Juin 2021 au Mardi 29 Juin 2021

  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    De film en film Chloe Zhao, avec beaucoup d’empathie, nous révèle et peut être révèle aux américains eux mêmes ce qu’il y a de meilleur dans ce pays.
    On devrait se souvenir longtemps de Fern ,Dave, Swankie, Linda et les autres retraités plus ou moins cabossés, parcourant, à bord de leurs vans les routes sans fin du Montana, du Dakota, de l’Arizona … jusqu’ à leur dernier jour, sans autre but apparent que de goûter au plaisir de leurs retrouvailles sur une aire de stationnement perdue au pied des montagnes.

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Nomadland est un témoignage brut, authentique et simple, sans aucun commentaire, sans jugement, sans apitoiement.
    Chloé Zhao (la réalisatrice) observe et montre une part de l’Amérique d’aujourd’hui à travers le parcours du personnage de Fern, extraordinaire Frances McDormand, sans fard, nouvelle nomade engendrée par la crise économique.
    Les séquences sont courtes et le récit très elliptique. Nous suivons, nous participons à la vie quotidienne, triviale, de Fern qui rencontre, non pas des personnages, mais de vraies personnes, cabossées, précaires, déclassées, solitaires, qui racontent leurs fêlures, leurs désillusions, leur vie au jour le jour. Tous travaillent, sur des contrats courts, chez Amazon, dans des fast-foods, des campings, ou comme saisonniers agricoles. Cependant, dans ce monde de marginaux abandonnés par la société, l’entraide et la solidarité règnent, les liens d’amitié, voire plus si affinités, se développent.
    C’est un road movie paradoxal qui évoque à la fois l’Amérique des pionniers, les grands espaces, la liberté, le rêve, mais aussi une Amérique pitoyable, décadente, salie et défigurée par la pollution, donc à la fois belle et laide, une sorte d’anti rêve américain.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte