Midnight Runner

Midnight Runner (Der Läufer)

de Hannes Baumgartner

Avec
Max Hubacher
Annina Euling
Sylvie Rohrer
Christophe Sermet
Saladin Dellers

Genre :

Nationalité : Suisse

Année de sortie : 2020

Durée : 01h38

Version : Couleur

Public : Tout public

Excellent coureur de fond suisse,  Jonas a comme ambition de courir le marathon aux Jeux Olympiques. Dans la vie il est cuisinier et s’apprête à emménager avec sa petite amie. Jonas conduit méticuleusement cette vie bien  réglée pour ne pas céder aux pulsions meurtrières qui l’envahissent…
À partir de la véritable histoire de "l'assassin de minuit", le réalisateur observe presque cliniquement son personnage en empilant de fines strates de réalités parallèles : celles du jeune homme idéal, du collègue parfait, de l'agresseur sans scrupules…

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 17 Juin 2020 au Mardi 23 Juin 2020
  • Semaine du Mercredi 24 Juin 2020 au Mardi 30 Juin 2020
  • Semaine du Mercredi 1 Juillet 2020 au Mardi 7 Juillet 2020
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Les distributeurs ont encore eu, pour l’intitulé de la version française, la riche idée de traduire Der Laufer (le coureur) par Midnight runner. C’est mesquin, mercantiliste et stupide.
    Tout au long du film, on suit Jonas, serré de près par la caméra, fuyant d’abord avec ses jambes (mais pas seulement) ses cauchemars hantés par les images de son frère disparu (onne suara kamis braiment comment) avec qui ses relations semblaient des plus ambivalentes. Ses insomnies sont peut être également une forme de fuite, mais plus il fuit, plus il est prisonnier de ses pulsions, plus il s’identifie à son personnage d’assassin. Le film s’achève sans que cette fuite prenne fin même si l’on sait bien que Jonas ne parviendra pas à s’échapper.
    On regrettera que les clés du personnage nous aient été données dès le générique initial rappelant les circonstances de l »histoire vraie » qui a inspiré le film.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte