Mes jours de gloire

Mes jours de gloire

de Antoine de Bary

Avec
Vincent Lacoste
Emmanuelle Devos
Christophe Lambert
Noée Abita
Damien Chapelle

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2020

Durée : 01h39

Version : Couleur

Public : Tout public

Petit, Adrien a connu le succès en tant qu’acteur mais c’était il y a plus de dix ans et aujourd’hui, bientôt trentenaire, il n’a plus un sou. Interdit bancaire, il est obligé de squatter chez ses parents…
Pour son 1er long-métrage, Antoine de Barry a réussi à capter, avec un délicieux humour, l’insouciance et la débrouillardise de la jeunesse. Il offre à Vincent Lacoste, avec lequel il a tourné plusieurs courts métrages, l’un de ses plus beaux rôles, bien entouré par Noé Abita (découverte dans le magnifique Ava en 2017), une mère gentiment curieuse (Emmanuelle Devos) et un père plutôt louche (Christophe Lambert). Une comédie dramatique ovationnée à la Mostra de Venise.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 26 Février 2020 au Mardi 3 Mars 2020
  • Semaine du Mercredi 4 Mars 2020 au Mardi 10 Mars 2020
  • Semaine du Mercredi 11 Mars 2020 au Mardi 17 Mars 2020
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Comme sur l’affiche, Vincent Lacoste est partout, il est présent dans presque tous les plans du film. Il promène sa dégaine d’ado attardé, velléitaire et paresseux, irresponsable et indolent, gaffeur et dissimulateur, il nous amuse, nous fait sourire et nous entraîne dans sa dérive. Les gags s’enchaînent et Vincent / Adrien se déchaîne, mollement, d’où les effets comiques. Tout ça marche plutôt bien pendant une bonne heure, avec une belle distribution (Emmanuelle Devos en mère trop affectueuse et Christophe Lambert en alcoolo décati), mais ça finit par patiner, je me suis même légèrement assoupi quelques secondes vers la fin.
    Ce héros anti-héros dissimule un mal-être existentiel auquel on ne croit guère. Dommage, j’ai passé un moment plutôt agréable, mais je ne garderai pas un grand souvenir de ce film.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte