Marché noir

Marché noir - Koshtargah

de Abbas Amini

Avec
Amirhosein Fathi
Mani Haghighi
Baran Kosari

Genre : ,Thriller

Nationalité : Iran

Année de sortie : 2022

Durée : 01h42

Version : Couleur

Public : Tout public

Amir, expulsé de France, retourne vivre chez son père en Iran. Par solidarité familiale il se retrouve impliqué dans un crime atroce qui va l’amener à fréquenter le milieu peu fréquentable de l’échange de devises étrangères au marché noir. Mais la culpabilité le ronge…

Abbas Amini est un maître de la critique sociale dans son pays. Il fabrique un cinéma cru, qui prend le parti des ouvriers épuisés par des mois sans salaire. Il montre les femmes et les hommes travailler, s’organiser dans des syndicats pour faire valoir leurs droits, mais rien ne peut empêcher les trafics souterrains de s’organiser. Comme souvent dans le cinéma iranien, Abbas Amini met en tension la volonté des personnages de se sauver de la honte et du remords, tout en tentant de se frayer un chemin de liberté.

Le jury du Festival du film policier à Reims en 2021 a décerné le Prix du Jury à Marché noir, dont le récit est mené de main de maître.

Retrouvez des ouvrages, DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

 

Auteur : Agnès Devictor, édité par CNRS éditions - 2004, à la cote 791.439.55 DEV

  • Abou Leila de Amin Sidi Boumédiène, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio

Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 5 Janvier 2022 au Mardi 11 Janvier 2022
  • Semaine du Mercredi 12 Janvier 2022 au Mardi 18 Janvier 2022
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    On l’a vu avec La Loi de Téhéran, le film noir , devient de plus en plus, une nouvelle voie d’expression explicitement critique pour les cinéastes iraniens. Avec Marché noir (le titre original Abattoir était probablement plus pertinent), Abbas Amini relie crise morale, crise sociale, crise économique et même crise financière internationale ( scène de famille où l’on débat sur la variation du cours du dollar). Il n’est pas indifférent que ce soit une jeune femme qui se chargera, in fine, de rendre la justice, face à des personnages masculins prisonniers de leur propre rôle social et de leurs compromissions.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte