Madeleine Collins

Madeleine Collins

de Antoine Barraud

Avec
Virginie Efira
Bruno Salomone
Quim Gutiérrez

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2021

Durée : 01h47

Version : Couleur

Public : Tout public

Judith vit en Suisse avec Abdel et Ninon, une petite fille qui pleure à chaque fois que sa maman repart. Car Judith vit aussi en France avec son mari chef d’orchestre, Melvil, et leurs deux garçons adolescents. Peu à peu l’équilibre fragile d’une double vie faite de mensonges, de secrets et d’allers-retours se fissure dangereusement… Le scénario que déroule le film, fondé sur une succession très subtilement orchestrée de découvertes inattendues par le spectateur, est redoutable. Il y a du Hitchcock, façon Vertigo, dans cette plongée au cœur de la dissimulation et de l’identité, dans l’ambiance de malaise et de mystère qui va grandissante jusqu’à une chute pour le moins inattendue. Quant à Virginie Efira, dont l’interprétation nuancée est une nouvelle fois remarquable, elle est aussi troublante que l’était Kim Novak.

SB

Retrouvez des ouvrages, DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

Auteur : Marianne Thys, édité par Ludion - 1999, à la cote 791.439.49 CIN

  • Le Bonheur d’Agnès Varda, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio.

Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 22 Décembre 2021 au Mardi 28 Décembre 2021
  • Semaine du Mercredi 29 Décembre 2021 au Mardi 4 Janvier 2022
  • Semaine du Mercredi 5 Janvier 2022 au Mardi 11 Janvier 2022
  • Semaine du Mercredi 12 Janvier 2022 au Mardi 18 Janvier 2022
  • Semaine du Mercredi 19 Janvier 2022 au Mardi 25 Janvier 2022
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Comment dépeindre la folie ? Le récit parfaitement construit d’Antoine Barraud rend si bien compte du désordre mental de l’héroïne qu’il plonge les spectateurs dans la perplexité, la confusion et le malaise. Heureusement, le charisme et le jeu de Virginie Efira nous emportent. On cherche à comprendre quels sont les véritables liens entre les personnages et l’incarnation de l’actrice est si époustouflante de vérité et de conviction qu’on ne peut qu’être conquis.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte