L'ombre de Staline

L'Ombre de Staline (Mr. Jones)

de Agnieszka Holland

Avec
James Norton
Vanessa Kirby
Peter Sarsgaard
Joseph Mawle
Kenneth Cranham

Genre :

Nationalité : Pologne

Année de sortie : 2020

Durée : 01h59

Version : Couleur

Public : Tout public

Gareth Jones, un jeune journaliste gallois, se rend célèbre en publiant un article dans lequel il retrace son voyage en avion avec le nouveau chancelier allemand, Adolf Hitler. Comme il ne manque pas d'audace, il débarque à Moscou en 1933 afin de rencontrer Staline pour le questionner sur le fameux miracle soviétique. Mais à son arrivée il constate qu'il est surveillé en permanence et que ses intermédiaires disparaissent. Une source le convainc alors de s'intéresser à l'Ukraine. Sur place il va découvrir l'inimaginable...
Cette histoire vraie aborde la question de l'Holodomor (un terme qui désigne la grande famine qui eut lieu en Ukraine et dans le Kouban et qui implique un aspect intentionnel de la part du régime stalinien) est mis en scène par Agnieszka Holland qui a déjà montré son talent pour les sujets historiques grâce à Europa, Europa ou Sous la ville, entre autres.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 17 Juin 2020 au Mardi 23 Juin 2020
  • Semaine du Mercredi 24 Juin 2020 au Mardi 30 Juin 2020
  • Semaine du Mercredi 1 Juillet 2020 au Mardi 7 Juillet 2020
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Gareth Jones au pays des soviets. Agnieszka Holland dresse un réquisitoire implacable mais sans la moindre nuance. envers la politique stalinienne en Ukraine . Faut il la suivre quand elle laisse entendre que l’ennemi principal était Staline plus que Hitler ? S’interroge t elle sur les conséquences qui auraient résulté de la mise en œuvre d’une telle stratégie qui, on le sait, avait ses partisans au sein des gouvernements occidentaux. On a pourtant vu ce que le non interventionnisme franco britannique en Espagne puis en Europe de l’Est nous a coûté.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte