Les Éblouis

Les Éblouis

de Sarah Suco

Avec
Camille Cottin
Jean-Pierre Darroussin
Eric Caravaca
Céleste Brunnquell
Benjamin Gauthier

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h39

Version : Couleur

Public : Tout public

Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. L’adolescente doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.

Pour son premier film, Sarah Suco, cinéaste, également comédienne, s’est inspirée de sa propre expérience familiale dans une communauté charismatique. Sans chercher le sensationnalisme, « Le film raconte à quel point il est simple de se faire embrigader lorsque les besoins sont présents en nous et qu’un groupe nous attire de belle manière ». Présenté au Festival du film francophone d’Angoulême, Les Éblouis a reçu le Prix Cinéma 2019 de la Fondation Barrière.

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 20 Novembre 2019 au Mardi 26 Novembre 2019
  • Semaine du Mercredi 27 Novembre 2019 au Mardi 3 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 4 Décembre 2019 au Mardi 10 Décembre 2019
  • Semaine du Mercredi 11 Décembre 2019 au Mardi 17 Décembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Très bonne surprise pour moi, je suis allé voir ce film sans enthousiasme, je suis ressorti enthousiasmé. La distribution est excellente, tous les acteurs, enfants et adultes sont très convaincants et l’histoire est d’autant plus passionnante quelle est inspirée de la vie réelle de la réalisatrice.
    Le désarroi, les doutes, les lâchetés, puis l’engrenage insidieux de l’endoctrinement sous couvert de grandes valeurs morales, sont clairement exposés. Le point de vue de Camille, l’adolescente au cœur de l’histoire, est analysé avec beaucoup de finesse. Ses questionnements, puis sa révolte, sont d’autant plus méritoires qu’elle était en pleine mutation, entre chrysalide et papillon, à la recherche d’explications, de vérité.
    La frontière entre communauté est secte est décidément parfois bien mince.

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Arrrgh. Voir critique ci-dessus, je voulais dire "communauté ET secte" bien sûr. On clique parfois trop vite...

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte