Les Drapeaux de papier

Les Drapeaux de papier

de Nathan Ambrosioni

Avec
Guillaume Gouix
Noémie Merlant
Sébastien Houbani
Alysson Paradis
Jérôme Kircher

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h42

Version : Couleur

Public : Tout public

Lui a 30 ans et sort de prison après 12 ans derrière les barreaux. Il a tout à apprendre dans un monde qu'il ne connait plus. Elle, bientôt 24, mène une vie tranquille et peine à joindre les deux bouts. Quand il vient la retrouver, tout se bouscule mais elle est prête à l'aider à reprendre une vie normale. C'est son frère après tout, son frère dont la colère peut vite devenir incontrôlable…

 

 Autodidacte, nourri au film d’épouvante pendant toute son adolescence, réalisateur de deux homemovies Hostile et Therapy, Nathan Ambrosioni a écrit cette histoire basée sur un fait divers à 17 ans et l’a filmée à 18. Avec beaucoup de maturité et une grande maitrise narrative, il filme les retrouvailles incertaines d’un frère et d’une sœur après un long séjour carcéral. Un grand rôle pour Guillaume Gouix.

 

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 13 Février 2019 au Mardi 19 Février 2019
  • Semaine du Mercredi 20 Février 2019 au Mardi 26 Février 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Sur le thème de la réinsertion après une longue peine de prison, Nathan Ambrosioni, le jeune réalisateur de 19 ans a fait un film extraordinairement fort, à la fois poignant et très subtil.
    Il a su capter les regards, les silences, les petits gestes du quotidien qui disent toute la détresse du héros, au corps et à l’esprit encore engourdis, incapable de s’adapter à sa nouvelle liberté. Ce qu’il a fait importe peu ici, ce n’est pas le sujet. Enfermé à 18 ans, libéré à 30, il ne sait presque rien de la vie d’un homme libre, il se heurte à tous les obstacles, tel un papillon de nuit attiré et aveuglé par la lumière. Guillaume Gouix et Noémie Merlant sont parfaits en frère et sœur qui réapprennent à se connaître, à vivre ensemble.
    Tant de profondeur et de justesse chez un si jeune réalisateur me laissent pantois.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte