Le chien jaune de Mongolie

Le chien jaune de Mongolie

de Byambasuren Davaa,

Avec
Urjindorj Batchuluun
Buyandulam Batchuluun
Nansa Batchuluun

Genre : Drame

Nationalité : Allemagne

Année de sortie : 2005

Durée : 01h33

Version : Couleur

Nansa, âgée de six ans, est la fille aînée d’une famille de nomades du Nord de la Mongolie. Un jour, elle découvre un chien égaré qu’elle décide de ramener chez elle.

Mais son père craint qu’il ne leur porte malheur et veut que la fillette s’en débarrasse. Nansa tente malgré tout de le cacher, jusqu’au jour où la famille déménageant, elle va devoir abandonner le petit animal…

C’est un conte Mongol de Gantuya Lhagva, La cave du chien jaune, qui est à la base de ce second film de B. Davaa. En Mongolie, l’urbanisation de la société bouleverse la vie des nomades et affecte les croyances… Ainsi, Le chien jaune de Mongolie décrit à la fois les changements de vie que les nomades sont obligés de réaliser, comme le lien ancestral qui unit le chien à l’homme, un lien qui, ici, fait partie du cycle de la réincarnation. Tout en montrant le quotidien d’une famille de nomades (tous non-professionnels) vivant dans une yourte.

Entre documentaire et fiction, cette histoire se révèle être très poétique : poésie du récit bien sûr, mais également celle des superbes paysages de la steppe et de ses personnages. Un film rare.

Filmographie : L’histoire du chameau qui pleure (2003).

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 2 Octobre 2019 au Mardi 8 Octobre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de alice |

    J'ai bien aimé ce film ,il y a de beaux paysages.Les chants sont magnifiques. Les enfants jouent très bien .J'ai passé un bon moment !!

    Commentaire de Isabelle, Félix Raphaël |

    un sommet de poésie et de plénitude , de calme et de simplicité...tout est beau!!!les gens , les enfants , le décor, le sénarii, la moto, le chien , les tissus...

    Commentaire de |

    Superbe et touchant de poésie et d'humanité tout comme le précédent"l'histoire du chameau qui pleure". Fascinant peuple cavalier de la steppe mongole si bien dépeint, si authentique !

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte