L'Audition

L'Audition (Das Vorspiel)

de Ina Weisse

Avec
Nina Hoss
Simon Abkarian
Serafin Gilles Mishiev
Ilja Monti
Jens Albinus

Genre : Drame

Nationalité : Allemagne

Année de sortie : 2019

Durée : 01h30

Version : Couleur

Public : Tout public

Anna Bronsky, professeure de violon au Conservatoire, impose l’admission d’un élève, allant à l’encontre de l’avis de ses collègues. Anna perçoit en effet un grand talent chez le jeune Alexander. Avec beaucoup d’implication et d’exigence, elle le prépare à l’examen de fin d’année. Elle néglige son fils Jonas, lui aussi élève violoniste et passionné de hockey sur glace. Elle s’éloigne de plus en plus de son mari, si aimant et si bienveillant à son égard, le luthier français Philippe Bronsky. Alors que l’audition approche, Anna pousse Alexander vers des performances de plus en plus exceptionnelles. Le jour décisif, un accident se produit, lourd de conséquences…

Après L’Architecte (2008), Ina Weisse s’est entourée de Daphné Charizani, co-scénariste, pour s’atteler à L’Audition, inspirée de leur expérience commune de musiciennes. Nina Hoss a reçu le Prix d’interprétation féminine au Festival international du film de San Sebastian.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 6 Novembre 2019 au Mardi 12 Novembre 2019
  • Semaine du Mercredi 13 Novembre 2019 au Mardi 19 Novembre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    J’avais été ébloui par Nina Hoss dans l’inoubliable Barbara de Christian Petzold, cette fois Nina est Anna. Anna est prof de violon, épouse d’un luthier et mère d’un jeune garçon apprenti violoniste. Anna ne dit presque rien, quand le beau visage tragique de Nina nous dit tout, de ses douleurs et de ses tourments, de ses désirs et de ses trop rares plaisirs. Anna est torturée, exigeante, perfectionniste, en recherche d’affection, et Nina, toute en retenue réussit magnifiquement à traduire le mal de vivre intérieur de son personnage.
    Ce film sur la musique sans aucune musique additionnelle, avec ses silences, ses non-dits, ses lourds secrets, sa sensualité qui affleure partout (cuisine, instruments de musique…), et ses souffrances, ses affrontements, est aussi et surtout un très émouvant drame familial.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte