Lady Bird

Lady Bird

de Greta Gerwig

Avec
Saoirse Ronan
Laurie Metcalf
Tracy Letts
Lucas Hedges
Timothée Chalamet

Genre : Drame

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2018

Durée : 01h33

Version : Couleur

Public : Tout public

Christine «Lady Bird» McPherson a 17 ans et les rêves et les révoltes de son âge : ainsi elle veut, à tout prix, quitter Sacramento pour vivre sa vie d'étudiante à New York et mettre une bonne distance entre elle et sa famille, surtout entre elle et sa mère… Le souci, entre autres, c'est que les finances de la famille sont au plus bas depuis que le père a perdu son emploi et que les résultats scolaires de Christine ne sont pas à la hauteur non plus…
Pour Lady Bird, qui inaugure son passage en solo derrière la caméra, G. Gerwig (Frances Ha) a puisé dans ses souvenirs personnels : le film, plein d'humour et de tendresse, a emballé ceux qui l'ont vu puisqu'il a été couronné du Golden Globe de la Meilleure comédie, que le New York Times le qualifie de «perfection sur grand écran», tandis que le New York Critic Film Circle l'a élu Meilleur film de l'année !

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 4 Mars 2020 au Mardi 10 Mars 2020

  • Samedi 7 Mars :
    17h15
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Sacramento, capitale de la Californie, 2002. Dès le premier plan du film, nous sommes au cœur de l’histoire : les relations, forcément tumultueuses, entre une mère et sa fille adolescente. On s’aime et on se déteste, on pleure et on rit ensemble, personnages et spectateurs. C’est assez bien vu et très bien interprété, avec des moments cocasses, de belles surprises et quelques réparties iconoclastes et en même temps des marques de respect envers la religion, les institutions, et les parents. Bref, l’ado idéaliste cherche sa voie, elle se débat, entre premiers émois, premiers ébats, premières désillusions et trahisons, et d’autre part les règles strictes imposées par les parents et le lycée privé. La vie n’est pas vraiment rose pour notre Lady Bird.
    Pourtant, je suis finalement un peu déçu et perplexe. Greta Gerwig a visiblement voulu instiller une part d’autobiographie dans cette histoire et c’est là que le bât blesse. On sent dans son propos, une volonté de montrer son respect et son admiration pour l’éducation qu’elle a reçue, la ville de son enfance, en conséquence, on a l’impression que cette rébellion est factice, pas vraiment iconoclaste. Les religieuses sont bien gentilles et compréhensives, l’école publique c’est l’horreur, etc. Et au bout de ce conte moralisant, l’esprit corrosif du départ a perdu beaucoup de sa force. Dommage, même si par ailleurs je ne me suis pas ennuyé et si j’ai ressenti pas mal d’émotions.

    Commentaire de CP |

    Comédie sympathique et généreuse malgré un sujet peu original.
    D’autres films sur la fin de l’adolescence et le passage à l’âge adulte ont été vus ( sentiment d’être coincés dans une existence dont ils ne savent que faire, dans un monde trop étriqué pour eux, complexité des rapports familiaux...).
    S.Ronan ( Lady Bird) confère à son personnage un caractère singulier, transmettant avec justesse sa détermination, mais aussi ses doutes.
    L.Metcalf est aussi parfaite en mère surprotectrice, n’exprimant que difficilement son amour pour sa fille.
    Le père plus proche de sa fille est également attachant.
    Les personnages secondaires manquent un peu de profondeur.
    Globalement, on ne s’ennuie pas, et des émotions effleurent.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte