La Vérité

La Vérité

de Hirokazu Kore-eda

Avec
Catherine Deneuve
Juliette Binoche
Ethan Hawke
Ludivine Sagnier
Roger van Hool

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h47

Version : Couleur

Public : Tout public

Fabienne, une actrice très célèbre, publie ses mémoires. À cette occasion sa fille, Lumir, scénariste aux USA, accompagnée de sa famille, vient lui rendre visite. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation...

Un an après la sortie de l'excellent Une affaire de famille, palme d'or au Festival de Cannes 2018, le grand Hirokazu Kore-Eda nous propose son nouveau film, tourné en France, avec en tête d'affiche rien moins que Catherine Deneuve et Juliette Binoche.

Présenté, et très bien accueilli, au dernier festival de Venise, le film est entièrement dans la lignée des précédentes œuvres de son auteur et le changement de pays ne paraît pas avoir dénaturé sa subtilité, notamment dans la description de liens familiaux souvent atypiques (alors qu'il ne parle pas un mot de français !) Les deux actrices sont formidables, Juliette Binoche, retenue et émouvante, et Catherine Deneuve trouve dans cet forme d'autoportrait décalé une façon de faire la somme de sa formidable carrière... Une œuvre totalement réussie, réflexion drôle et émouvante sur le passage du temps.
DP

 

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 15 Janvier 2020 au Mardi 21 Janvier 2020

Du Mercredi 22 Janvier 2020 au Mardi 28 Janvier 2020

  • Mercredi 22 Janvier :
    19h15
  • Vendredi 24 Janvier :
    19h15
  • Samedi 25 Janvier :
    19h15
  • Dimanche 26 Janvier :
    19h15
  • Mardi 28 Janvier :
    19h15
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Le titre est sans aucun doute ironique, surtout le déterminant « La ». Il y a tant de facettes chez les stars, tant de fantasmes autour d’elles, il ne saurait y avoir qu’une seule vérité.
    L’image des grandes actrices reflétée ici semble bien négative, teintée de cynisme et d’arrogance, d’égoïsme et de vanité. L’affrontement des monstres sacrés est divertissant, rancœurs et mesquineries, incompréhension et malentendus, jalonnent le parcours et les relations de la mère et de la fille. Quant à la mise en abyme via les scènes de tournage qui mélangent les générations, elle a pour moi un air de déjà vu.
    Kore-Eda, habituellement aussi brillant dans les thrillers que dans les films intimistes, semble moins à l’aise ici avec nos stars nationales, même si sa maîtrise dans l’art de la mise en scène reste impressionnante.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte