La Fracture

La Fracture

de Catherine Corsini

Avec
Valeria Bruni-Tedeschi
Marina Foïs
Pio Marmai
Aïssatou Diallo Sagna

Genre : Comédie Dramatique

Nationalité : France

Année de sortie : 2021

Durée : 01h38

Version : Couleur

Public : Tout public

Un couple de femmes désabusées se retrouve aux Urgences le soir d'une manifestation parisienne des Gilets jaunes. Leur rencontre avec un manifestant blessé et en colère va faire voler en éclats certitudes et préjugés. Dehors la tension monte. L’hôpital doit fermer ses portes. Le personnel est débordé. La nuit va être longue…

Après La Belle saison et Un amour impossible, la réalisatrice voulait se coltiner avec une actualité sociale brûlante. Caméra à l'épaule et images proches du documentaire, elle capte fiévreusement la violence d'une société dans le chaos d'un hôpital exsangue. Servi par trois comédiens formidables, le film commence comme une comédie de mœurs puis bascule, avec rage et humour, dans un huis clos imparable où les mondes se confrontent. Avec honnêteté et dérision.

Voici le grand film social que l'on attendait, capable de rendre compte avec humour et beaucoup de sensibilité des crises qui ont traversé notre pays dernièrement : la crise des Gilets jaunes et la violente répression policière qu'elle a déclenchée, la crise de l'hôpital public et la fracture sociale qui scinde la société française depuis trente ans. C'est drôle, bouleversant, d'une grande violence. Bien sûr, Valeria Bruni-Tedeschi, Marina Foïs et Pio Marmaï sont formidables mais on n'est pas prêt d'oublier Aïssatou Diallo Sagna (aide-soignante dans la vraie vie) qui symbolise à merveille tous les héros de l'hôpital public sacrifiés depuis des années par les différents gouvernements. Un film choc à ne pas manquer ! DP

Retrouvez des ouvrages, DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

 

Auteur : Nicole Brenez, édité par De l'incidence éditeur - 2019, à la cote 791.431 BRE

  • Jean-Pierre Thorn volume 2 de Jean-Pierre Thorn, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio

Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas
Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 27 Octobre 2021 au Mardi 2 Novembre 2021
  • Semaine du Mercredi 3 Novembre 2021 au Mardi 9 Novembre 2021
  • Semaine du Mercredi 10 Novembre 2021 au Mardi 16 Novembre 2021
  • Semaine du Mercredi 17 Novembre 2021 au Mardi 23 Novembre 2021
  • Semaine du Mercredi 24 Novembre 2021 au Mardi 30 Novembre 2021
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Dramatique et drôle, foisonnant, ce film de Catherine Corsini au rythme fou, échevelé, nous fait passer une nuit aux urgences avec des infirmières, des internes, des aides-soignantes, des médecins, tous débordés et épuisés.
    C’est une belle représentation, un microcosme de la société macronienne sous tension, au bord de l’explosion, avec les destins croisés de manifestants gilets jaunes, dont Pio Marmaï époustouflant, et de personnages très divers, Valéria Bruni-Tedeschi très bien aussi en bourgeoise hystérique. On se croise, on se bouscule, on s’invective, on appelle à l’aide, on crie, on récrimine, on réclame sans cesse.
    Cette atmosphère de crise donne lieu à des manifestations étonnantes d’égoïsme et de solidarité, d’agressivité et de douceur, mais pour moi, la plus belle réussite, c’est le personnage d’infirmière dévouée et engagée, pleine d’empathie et d’énergie, interprété par Aïssatou Diallo Sagna, extraordinaire.

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Avec La fracture (qu’on pourrait mettre au pluriel), Catherine Corsini tente un pari difficile, celui de traiter ensemble l’intime et le social en adoptant à la fois le ton burlesque des Marx Brothers (Une nuit à l’opéra) et celui dramatiquede Ken Loach (We miss you).
    A mes yeux, c’est un demi échec plus qu’une demi réussite.
    Je me suis vite fatigué des chamailleries sans fin de Raf et de Julie, avec des comédiennes à la limite du cabotinage quand j’ai été très touché par le personnage de Kim, l’infirmière (interprétée par Aïssatou Diallo Sagna, superbe). De même, j’ai été plus intéressé par la figure de Gilet Jaune , de l’ancien flirt de Julie, interprété par Jan Louis Coulloc’h que par celui de Yann (Pio Marmaï) quasi caricatural.
    Dommage.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte