La Ferme des Bertrand

La Ferme des Bertrand

de Gilles Perret

Genre : Documentaire

Nationalité : France

Année de sortie : 2024

Durée : 01h29

Version : Couleur

Public : Tout public

Depuis 1999 Gilles Perret, quand il ne s’associe pas avec François Ruffin (Debout les femmes, J’veux du soleil…) consacre sa caméra à la Haute-Savoie, d’où il est originaire.

1972 : la ferme des Bertrand, exploitation laitière d’une centaine de bêtes tenue par trois frères célibataires, est filmée pour la première fois. En 1997 le talentueux réalisateur leur consacre son premier film, alors qu’ils sont en train de transmettre la ferme. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, il reprend la caméra pour accompagner celle qui, à son tour, va passer la main.

La Ferme des Bertrand est un témoignage aussi fascinant qu’émouvant, qui retrace sur 52 ans une histoire à la fois intime, sociale et économique de notre monde paysan.

Vendredi 12 janvier 2024 à 19h45 : avant-première du film en présence de Gilles Perret, réalisateur, et Marion Richoux, co-scénariste.




Retrouvez des ouvrages sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

  • Champs-contrechamps : le cinéma rural en Europe

Auteur : Guy Hennebelle et Marcel Oms, édité par Centre Georges Pompidou - 1990, à la cote 791.435 HEN

Retrouvez les actualités de la bibliothèque des cinémas Studio sur le compte Facebook et le blog.

 

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 21 Février 2024 au Mardi 27 Février 2024

Définition des pictos :


  • Séance 3D
  • Ciné Relax
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Brigitte Lenfant |

    Un film attachant, car il nous montre la vie d'un microcosme que l'on ne soupçonne pas forcément d'exister ... on travaille, on modernise la ferme, on ne se plaint pas , on finit par enrichir l'exploitation en rachetant les parcelles des voisins qui fuient à la ville , et puis ,sur les trois frères ,deux meurent sans avoir profité de leur retraite . Les jeunes de la famille prennent la relève ,avec optimisme ,énergie et compétence ,c'est une belle histoire de famille ! A ne pas rater !

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    A un moment, André le seul survivant des trois oncles qui ont repris , plutôt malgré eux la ferme au début des années 70 et qui lui ont donné son orientation (la progrès technique : mécanisation, automatisation, informatisation et maintenant robotisation) confie un peu amer, que si cela a été un succès au plan économique cela a été un échec sur le plan humain. Je pense que le film de Gilles Perret c’est un peu l’inverse. Le portrait humain des 3 générations qui se sont succédées à Quincy est formidable, c’est la grande réussite du film. Par contre, son inscription dans le contexte social et économique est un peu lacunaire. On n’apprend pas grand-chose sur la spécificité de l’agriculture de montagne, le voile n’est pas levé sur le « partenariat » avec Lactalys évoqué par Marc, rien n’est dit que le possible endettement des exploitants, le village est absent… C’est un peu dommage dans la période de crise sue nous connaissons actuellement.

    Commentaire de Stagiaire 3ème |

    J’ai beaucoup aimé ce documentaire qui suit et nous montre la philosophie de vie d’une famille de paysans et d’agriculteurs. Les personnages sont touchants, plus particulièrement André que l’on va suivre beaucoup le long du film. Ce documentaire montre très bien les inconvénients et les avantages de ce beau et dur métier. On y retrouve aussi des contradictions pour prendre la relève du l’entreprise familiale mais aussi beaucoup d’amour et la beauté de vivre à la campagne. Je recommande fortement ce film documentaire qui illustre avec précision une famille de paysans/agriculteurs sur plusieurs générations.
    Fantine - Collège Brassens, Esvres sur Indre

    Commentaire de Stagiaire 3ème |

    Un film convivial qui reflète bien la vie des gens à la campagne. C’est un excellent documentaire qui nous présente la campagne de manière très crue et réaliste. Je ne suis pas fan des documentaires mais celui-là est intéressant. Son seul bémol est son manque de dynamisme qui ralentit l’histoire. Des paysages époustouflants et une famille touchante, tout ça de manière ludique, ça m’a plu.
    Achille, Collège Augustin Thierry, Blois

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Bravo les stagiaires !

    Commentaire de Thierry FOULLON |

    La question essentielle c'est : quel avenir pour l'agriculture de montagne? et c'est très bien dit dans ce beau documentaire : on est à 30 kms de Genève , et la convoitise des investisseurs immobiliers est présente...comment les jeunes peuvent ils encore acquérir ces terres? comment les protéger des rapaces ? l'association Terre de Liens peut répondre partiellement en aidant à l'installation de nouveaux exploitants.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte