Hit the Road

Hit the Road

de Panah Panahi,

Avec
Hassan Madjooni
Pantea Panahiha
Rayan Sarlak

Genre : Drame

Nationalité : Iran

Année de sortie : 2021

Durée : 01h33

Version : Couleur

Public : Tout public

Iran, de nos jours. À l’arrière d’une voiture le père arbore un plâtre, mais s’est-il vraiment cassé la jambe ? La mère rit mais ne se retient-elle pas de pleurer ? Leur petit garçon ne cesse de blaguer, de chanter. Seul le grand frère reste mystérieusement silencieux.

Pour son 1er long-métrage, dans le sillage du cinéma de son père (Jafah Panahi) et d’Abbas Kiarostami, le réalisateur réussit un très beau film sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et qui a reçu le Prix du meilleur film au festival de Londres.

Retrouvez des ouvrages et DVD sur des thématiques similaires au film ci-dessus, dans votre bibliothèque des cinémas Studio.

Auteurs : Bernard Benoliel et Jean-Baptiste Thoret, édité par Hoëbeke - 2011, à la cote 791.439.73 BEN

  • Le Goût de la cerise d’Abbas Kiarostami, en vente à la bibliothèque des cinémas Studio

Retrouvez les actualités de la bibliothèque et de la boutique des cinémas Studio sur le compte Facebook et le blog.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 27 Avril 2022 au Mardi 3 Mai 2022
  • Semaine du Mercredi 4 Mai 2022 au Mardi 10 Mai 2022
  • Semaine du Mercredi 11 Mai 2022 au Mardi 17 Mai 2022
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    A bord du 4.4 qui traverse le pays pour rejoindre la frontière turque, les répliques forment une réaction en chaîne ininterrompue. Pas de doute, avec Hit the road, l’Iran possède la bombe. Mauvaise nouvelle pour les ayatollahs, ce ce sont pas eux qui en ont la clé. Mais cette explosion ne parvient pas à cacher une déchirure bien profonde.

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Excellent, un vrai régal. Road movie iranien, beaucoup d'humour, d'ironie, avec des allusions à la situation politique. On sent l'influence de Kiarostami avec qui Panah Panahi aurait travaillé. J'ai notamment pensé au film Le Vent nous emportera, avec de somptueux paysages, l'opposition ville campagne, des histoires amusantes de téléphones portables... Les personnages sont très attachants, y compris le gamin insupportable.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte