Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Mustang

Mustang

de Deniz Gamze Ergüven

avec Erol Afsin, Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Tuğba Sunguroğlu, Elit İşcan

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2015

Durée : 01h34

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

C’est la fin de l’année scolaire. Sous un beau soleil, cinq sœurs décident de rentrer à pied à la maison. En chemin, elles jouent innocemment dans les vagues de la Mer Noire avec des garçons de leur école. Scandale ! Le village condamne leur comportement vicieux. Orphelines, élevées par leur grand-mère et leur oncle, elles deviennent prisonnières, des on-dit, des traditions d’une Turquie arriérée et de la maison où elles ont grandi qui devient, petit à petit, un centre de détention pour futures épousées… dans des mariages arrangés !

Premier long-métrage de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüyen, présenté lors de la dernière Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, « Mustang » est un film remarquable, magnifiquement filmé et interprété par cinq jeunes filles à l’énergie indomptable (d’où le titre). Si dans la réalité, hélas, l’ordre patriarcal s’impose aux jeunes filles de tant de société traditionnelle, chez Deniz Gamze Ergüyen, la résistance est toujours possible. Et la petite Lale, du haut de ses douze ans, en devient un vibrant emblème.

DP

 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 17 Juin 2015 au Mardi 23 Juin 2015
  • Semaine du Mercredi 24 Juin 2015 au Mardi 30 Juin 2015
  • Semaine du Mercredi 1 Juillet 2015 au Mardi 7 Juillet 2015
  • Semaine du Mercredi 8 Juillet 2015 au Mardi 14 Juillet 2015
  • Semaine du Mercredi 2 Mars 2016 au Mardi 8 Mars 2016

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de CP |

    Un beau premier film pour la réalisatrice turque Deniz Gamze Ergüven.
    Un sujet sensible et grave sur la condition féminine dans une Turquie qui oscille entre modernité et retour à un certain conservatisme.
    Comment une escapade innocente après les cours, va provoquer un scandale dans une communauté, avec des conséquences terribles pour nos 5 protagonistes.
    Les cinq sœurs pleine de charme et d'énergie, qui aspirent à la légereté et la liberté, vont connaître un enfermement de plus en plus strict dans la demeure familiale.
    Chacune va réagir à sa manière entre soumission et résistance.
    Un plaidoyer pour la liberté...

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    C’est un très beau film, passionnant de bout en bout. On se retrouve pendant 100’ en immersion dans la société turque contemporaine, dans un petit village à 1000 km d’Istanbul, dans une famille de 5 filles pleines de vie et d’envies, avec des femmes corsetées et des hommes peu présents à l’image, mais tout-puissants.
    Orphelines, les filles sont élevées par leur grand-mère et des oncles et tantes. Insouciantes au début, elles sont de plus en plus brimées, privées de liberté quand approche l’âge de se marier. Le rôle des femmes et celui des hommes dans ces mariages arrangés, forcés, est bien montré à travers des scènes de la vie quotidienne et des rencontres entre les familles.
    L’atmosphère est souvent oppressante, mais le ton est léger, ironique, on sourit beaucoup et on s’amuse avec ces jeunes filles espiègles, malgré le drame inévitable qu’on pressent et qui surviendra.
    Avec du recul, on réalise quand même que cette histoire est presque trop bien écrite, tout est parfaitement calibré, pour le plus grand plaisir du spectateur bien sûr, mais l’authenticité finit par en pâtir. En dépit de cette petite restriction, cela reste un film très fort, émouvant, drôle et instructif, qu’il faut aller voir.

  • Commentaire de CATHERINE FELIX |

    Mustang ou le destin de cinq filles, vibrantes de vie comme des chevaux indomptés... D'être montées à califourchon sur les épaules des garçons de leur école leur coûtera très cher car la voisine qui se veut la garante de la morale religieuse a vu le forfait et elle dénonce. Ah ! elles ne sont pas tendres les femmes avec ces cinq sœurs et la solidarité ne joue guère : la grand-mère en est l'exemple le plus tragique puisqu'elle bascule du côté du mâle dominant, abandonnant ses petites-filles à l'Oncle tout-puissant.
    Après deux mariages et un enterrement, voici deux petites cavales fuyant Trabzon, engluée dans la chaleur et l'humidité poisseuse de la Mer Noire pour Istanbul et la liberté... Liberté d'être soi-même, liberté d'étudier, liberté de vivre simplement...
    Il est difficile d'oublier le regard de la plus jeune, qui observe, juge, prépare son évasion avec l'aide improbable d'un jeune homme victime sans doute lui aussi du mépris des autres.
    Mais ce qui est le plus terrifiant, c'est la soumission qu'acceptent finalement ces filles qui se laissent écraser par le poids des conventions et des traditions. Mais heureusement, comme dans les contes, la cadette est là pour sauver in extrémis celle qui a failli être prise au piège.
    Ce film est une fable. La réalisatrice elle-même dit qu'elle a forcé le trait pour faire de cette histoire une histoire exemplaire.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.