Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Dernier amour

Dernier amour

de Benoît Jacquot,

avec Vincent Lindon, Stacy Martin, Valeria Golino,

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2018

Durée : 01h38

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Connu pour son goût du plaisir et du jeu, Casanova doit s’exiler à Londres en 1763. Dans cette ville dont il ignore tout, le libertin rencontre à plusieurs reprises une jeune prostituée, Marianne de Charpillon, qui l’attire au point d’en oublier les autres femmes. Le séducteur mythique est prêt à tout pour arriver à ses fins mais la Charpillon se dérobe toujours sous les prétextes les plus divers. Jusqu’à lui lancer en guise de défi : « Vous ne m’aurez que si vous cessez de me désirer ! »

On avait laissé Lindon en guerre… sociale, le voici en Casanova ! Sous l’œil de Benoit Jacquot, qui sait filmer les tourments amoureux (L’École de la chairTrois cœurs) et est parfaitement à l’aise dans les films en costumes (La Fausse suivante Les Adieux à la reine).

Quelques images de la rencontre avec le réalisateur Benoit Jacquot :

 

Avant-première du film et Rencontre avec le réalisateur Benoit Jacquot.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 13 Mars 2019 au Mardi 19 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 20 Mars 2019 au Mardi 26 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 27 Mars 2019 au Mardi 2 Avril 2019
  • Semaine du Mercredi 3 Avril 2019 au Mardi 9 Avril 2019
  • Semaine du Mercredi 10 Avril 2019 au Mardi 16 Avril 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    La lumière, les décors, les costumes, la musique, tout est parfait dans ce film, y compris le jeu des acteurs. Cependant le casting est vraiment surprenant : je suis tellement habitué à voir Vincent Lindon et son physique très carré dans du cinéma social que j’ai eu du mal à croire à ce personnage de Casanova en costume d’époque. De même, j’avais beaucoup aimé Stacy Martin dans Amanda, mais ici, son physique de sylphide évanescente m’a paru peu crédible dans ce rôle de catin du 18ème siècle.
    Je suis donc un peu perplexe par rapport à ce film, j’ai admiré la très belle mise en scène, mais je suis resté un peu en dehors, j’ai eu du mal à m’intéresser à cet épisode de la vie de Casanova.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.