Effacer l'historique

Effacer l'historique

de Gustave Kervern, Benoît Delépine

Avec
Blanche Gardin
Denis Podalydès
Corinne Masiero

Genre : Comédie

Nationalité : France

Année de sortie : 2020

Durée : 01h46

Version : Couleur

Public : Tout public

Marie, Christine et Bertrand survivent dans une banlieue pavillonnaire d’Arras. Ils se sentent mis au rebut et harcelés par les nouvelles technologies : chantage à la sextape, harcèlement sur les réseaux sociaux, avis de clients négatifs dévastateurs ! Nostalgiques des heures glorieuses où ils se sont connus sur un rond-point, en gilets jaunes, les trois voisins paumés vont se liguer pour lutter contre les géants d’Internet…

Pour leur 9e long-métrage, le couple de réalisateurs grolandais frappe fort grâce à un trio d’acteurs époustouflants : Blanche Gardin, Denis Podalydès et Corinne Masiero. Comme à leur habitude Effacer l’historique fourmille d’idées hilarantes (sur un vrai fond de désespoir social) ! Après que les héros de Louise Michel aient décidé d’attaquer de front le grand capital, le trio de pieds nickelés décident d’en finir avec l’opacité des big Datas…

On retrouve dans des seconds rôles époustouflants la troupe d’acteurs-amis : Benoit Poelvoorde, Vincent Lacoste, Bouli Lanners, Philippe Rebbot, Vincent Dedienne, Michel Houelbbecq…

Cette comédie grinçante a reçu le prix spécial de l’Ours d’argent lors de la dernière Berlinade et a clôturé le Festival international du film de… Transylvanie.

Le film idéal pour retourner au cinéma !

DP

« Les comédies les plus désespérées sont les plus belles. » (Télérama)

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Du Mercredi 16 Septembre 2020 au Mardi 22 Septembre 2020

  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Gardin, Masiero et Podalydès forment un trio d’enfer. Ça tombe bien, parce que c’est bien en enfer que se déroule ce film un peu inégal. Une dystopie (le terme est à la mode) qui a quelque chose de familier pour chacun d’entre nous, non ? On rit de bon cœur, mais souvent on rit un peu jaune.

    Est ce ce une coïncidence ? La projection est précédée par une publicité grandiloquente de Coca Cola qui pose la marque comme un chef de file moral ! Le ridicule ne tue pas. Dommage ?

    Commentaire de Jacques Chenu |

    C’est foutraque, grinçant, parfois rigolo, mais le scénario est trop léger. J’aime bien les trois acteurs, Gardin, Masiero et Podalydès mais on a du mal à adhérer car l’histoire est trop décousue, c’est une succession de sketches qui ne s’enchaînent pas très bien. Sur une bonne idée de départ, la dénonciation des dérives, arnaques et méfaits liés aux nouvelles technologies, j’espérais quelque chose de plus enlevé, plus drôle. J’ai simplement souri çà et là pour quelques gags et quelques trouvailles.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte