Au nom de la terre

Au nom de la terre

de Edouard Bergeon

Avec
Guillaume Canet
Veerle Baetens
Anthony Bajon
Rufus
Samir Guesmi

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h43

Version : Couleur

Public : Tout public

Pierre, 25 ans, rentre du Wyoming pour retrouver Claire, sa fiancée, et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l'exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent alors que Pierre s’épuise à l’ouvrage. Malgré l’amour des siens, il sombre peu à peu…

Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, Au nom de la terre porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années. Après le documentaire Les Fils de la terre (2012), décrivant les difficultés du monde paysan, Edouard Bergeon réussit brillamment son passage à la fiction notamment grâce à des acteurs totalement investis dans son projet : en premier lieu Guillaume Canet (qui co-produit le film), méconnaissable et bouleversant, Anthony Bajon (découvert avec La Prière de Cédric Kahn et qui a eu le prix d’interprétation au festival d’Angoulème) et Veerle Baetens (découverte dans Alabama Monroe de Felix Von Groeningen). Un film poignant que le réalisateur a dédié à la mémoire de son père…

DP

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 25 Septembre 2019 au Mardi 1 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 2 Octobre 2019 au Mardi 8 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 9 Octobre 2019 au Mardi 15 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 16 Octobre 2019 au Mardi 22 Octobre 2019
  • Semaine du Mercredi 23 Octobre 2019 au Mardi 29 Octobre 2019
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de michele crepin |

    film bouleversant qui fait beaucoup réfléchir. A voir absolument. Un grand bravo au réalisateur et aux acteurs

    Commentaire de Jacques Chenu |

    Une histoire vraie, emblématique, celle du père du réalisateur qui nous raconte l’évolution douloureuse du monde paysan dans la seconde moitié du siècle dernier. Le passage des petites fermes d’autrefois au productivisme forcené de ces dernières années a entraîné beaucoup de dégâts, écologiques et humains. J’ai parlé d’engrenage au sujet du film "Ceux qui Travaillent", c’est la même chose dans cette histoire. Le paysan autrefois si attaché à sa liberté, n’est plus vraiment libre aujourd’hui, il dépend des cours de la Bourse et des industriels de l’agro-alimentaire, sans compter les aléas climatiques.
    Edouard Bergeon a parfaitement illustré toutes ces dérives dans ce film très émouvant aux dimensions à la fois personnelles, humaines et universelles.

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Poignant. Les moments de bonheur entr'aperçus montrent avec encore plus d'intensité l’aspect tragique du piège qui se referme inexorablement sur la famille. Un réquisitoire implacable contre le modèle économique dont nous sommes tous prisonniers.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte