ADN

ADN

de Maïwenn

Avec
Louis Garrel
Fanny Ardant
Marine Vacth

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2020

Durée : 01h30

Version : Couleur

Public : Tout public

Cinq ans après Mon roi, Maïwenn nous plonge dans une histoire intimiste très personnelle qui questionne sur le deuil et les origines. Neige, divorcée, mère de trois enfants, est très attachée à son grand-père qui l’a élevée et protégée de la toxicité de ses parents. La mort de ce dernier provoque une véritable tempête dans une famille déchirée où les rancœurs sont multiples. On retrouve dans le film, labellisé Cannes 2020, la belle énergie dont la réalisatrice est coutumière, son incroyable capacité à passer de l’humour à la gravité pour finalement raconter la difficulté à se trouver une identité dans la France cosmopolite du 21ème siècle.

C’est fort, sobre et plein d’émotion.

Bande annonce

Les séances : Vous pouvez Acheter vos places en ligne

Ce film a été programmé aux cinémas Studio

  • Semaine du Mercredi 28 Octobre 2020 au Mardi 3 Novembre 2020
  • Semaine du Mercredi 4 Novembre 2020 au Mardi 10 Novembre 2020
  • Semaine du Mercredi 11 Novembre 2020 au Mardi 17 Novembre 2020
  • Semaine du Mercredi 18 Novembre 2020 au Mardi 24 Novembre 2020
  • Semaine du Mercredi 9 Décembre 2020 au Mardi 15 Décembre 2020
  • Semaine du Mercredi 19 Mai 2021 au Mardi 25 Mai 2021
  • Semaine du Mercredi 26 Mai 2021 au Mardi 1 Juin 2021
  • Semaine du Mercredi 2 Juin 2021 au Mardi 8 Juin 2021
  • Semaine du Mercredi 9 Juin 2021 au Mardi 15 Juin 2021
  • Séance 3D
  • Ciné-ma différence
  • Version française
  • V.O + Sous-titrage (FR)
  • Sans Paroles
  • Audio description

Votre avis

    Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Maiwenn , d’une manière plutôt habile et parfois agaçante, mêlant moments de tension et traits d’humour audacieux, tourne (doublement) autour d’un deuil familial et d’une crise d’identité plus personnelle .
    Le titre du film indique que c’est la seconde thématique qui lui donnerait son sens . Dommage, parce que la première thématique semble plus réussie que la seconde même si on a du mal à croire en certains personnages comme ce père intello-Lepeniste. La piste biogénétique se révèle inconsistante quand la quête nationaliste apparaît plus livresque qu’authentique. On peut penser que la relation d’amour haine que Neige entretient avec sa mère n’y trouvera nullement sa solution. L’auteure en a t elle conscience ?
    En dépit, voire à cause de ces critiques, ADN se révèle loin d’être initeressant.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Mot de passe oublié 

Je souhaite créer un compte

Création du compte