Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Séraphine

Séraphine

de Martin Provost,

avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent, Françoise, Lebrun, …,

Genre : Biographique

Nationalité : France

Année de sortie : 2007

Durée : 02h05

Version :

1912. Le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, l’un des premiers acheteurs de Picasso et découvreur du Douanier Rousseau, s’installe à Senlis et prend à son service Séraphine, une femme de ménage de nature secrète, que l’on dit un peu dérangée. Plus tard, il remarque chez des notables locaux une peinture sur bois… et apprend avec étonnement que Séraphine en est l’auteur. S’amorce alors une relation pour le moins inattendue entre le mécène - premier collectionneur des peintres dits « naïfs » - et l’artiste originale.

Après Le Ventre de Juliette (2003), Martin Provost signe ici une fiction inspirée de la vie bien réelle de la peintre autodidacte Séraphine Louis Maillard. En pleine page de l’Art Moderne, une rencontre humaine, artistique et véritablement poignante à découvrir !


Bibliographie : Dossier de presse


Bande annonce

Critiques

  • Commentaire de Thierry

    Le réalisateur parvient avec délicatesse à ne pas trancher sur tous les sujets, à ne pas tout illustrer de propos. C'est à la hauteur du personnage. Séraphine est totalement respectée, et le spectateur de même.
  • Commentaire de CL

    Yolande Moreau tient UN ROLE CENTRAL sans quasiment de dialogue. C'est VRAIMENT du grand Art, d'autant que ce rôle avec son physique soient tellement singuliers et émouvants.
  • Commentaire de ED

    film précieux retracant avec délicatesse la vie de Séraphine, incarnée pleinement par Yolande Moreau. Son regard empli d'extase et de passion créatrices, que la caméra sait si bien épouser losque celle-ci peint frénétiquement, est à l'image de la nature voluptueuse qui l'entoure. cieux bleus de plomb, terre de labour grasse comme ses pigments bruts broyés au pilon, vastes champs qui semblent enserrés hommes et betes dans leur condition. Pour mieux leur offrir la legereté de ses saisons, la puissance de ses chenes et forets, la vitalité de ses vents qui drosse Séraphine et tout spectateur amateur d'art et de nature vers un monde onirique. l'univers de tous les possibles, infini et si étranger à l'homme du monde, broyé par la morale et les guerres. De l'univers de Séraphine, une trace : ses oeuvres de fleurs virevoltantes et tempétueuses...
  • Commentaire de GB

    Excellent, magnifique film magistralement interprété par Yolande MOREAU. A voir et revoir !
  • Commentaire de HH

    César largement mérité pour Yolande Moreau, effectivement incroyable de justesse ! Merci aux Studios d'avoir rediffusé ce très beau film pour les retardataires dont je fais partie !
  • Commentaire de sp

    J'avoue m'être un peu ennuyée... j'ai trouvé le film trop long, par contre Yolande Moreau est incroyable et m'a beaucoup émue

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Avant que nous disparaissions
  • Ciel Rouge
  • Cœurs purs
  • Et pour quelques dollars de plus
  • Fireworks
  • Frontiere chinoise
  • Rêves éveillés
  • ficat 2018
  • In the Fade
  • L'Echange des princesses
  • L'Echappée belle
  • L'Enfant de Goa
  • L'Intelligence des Arbres
  • La Boutique des pandas
  • La Caméra de Claire
  • La Monnaie de leur pièce
  • La Promesse de l'aube
  • Le Brio
  • Le Grand jeu
  • Le Rire de ma mère
  • Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin
  • Mrs. Fang
  • Normandie Nue
  • Poussière d'Empire
  • Rencontre des nuages et du dragon
  • Rukh
  • Saving Sally
  • Si tu voyais son coeur
  • Takara, la nuit où j'ai nagé
  • The Third Murder
  • Thuy
  • Tokyo Décibels
  • Tout l'argent du monde
  • Vers la lumière
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.