Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Merci Patron !

Merci Patron !

de François Ruffin

Genre : Documentaire

Nationalité : France

Année de sortie : 2016

Durée : 01h24

Version : Couleur

Merci patron

France – 2016 - 1h30, documentaire de François Ruffin

 Jocelyne et Serge Klur travaillaient depuis des années dans une usine près de Valenciennes qui fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH) jusqu’au jour où Bernard Arnaud, 1ère fortune de France, décida de délocaliser la production en Pologne tout en pensant demander la nationalité belge… Catastrophe pour les Klur, lourdement endettés qui risquent de perdre leur maison. Entouré d’un inspecteur des impôts belge, d’une déléguée de la CGT et d’ex-vendeurs à la Samaritaine, François Ruffin (journaliste activiste longtemps à Là-bas si j’y suis sur France Inter et fondateur du journal indépendant Fakir) décide de défendre leur cause à l’assemblée générale de LVMH en achetant une action du groupe…

 Avec ce premier film qui raconte avec humour la lutte de « pieds nickelés picards contre le Goliath du luxe », François Ruffin , proche du Michael Moore de Roger et moi ou des films de Pierre Carles… met en place un véritable traquenard avec suspense, changement d’identité, caméra cachée… « Jubilatoire, ce pastiche de thriller sur fond de lutte des classes réussit la gageure de ­ré enchanter l'action dans une époque aquoiboniste. Moqueur sans condescendance, joyeusement combatif, le film est un parfait dosage d'humour et de constat social. La preuve que l'engagement peut être payant... » (Télérama)

 Avec bientôt 300 000 spectateurs en France et un accueil enthousiaste (comme lors de la présentation aux Studio mercredi 13 avril), ce film devient le révélateur du mal être social en France et de la possibilité de résister à l’oligarchie au pouvoir. Ce succès est aussi largement dû à la façon qu’a François Ruffin de mener ses combats, avec un grand sérieux et… beaucoup d’humour ! Un humour communicatif qui fait que l’on ressort de Merci patron avec la « pêche » !

DP

Johanna Silva co-productrice du documentaire et collaboratrice du journal FAKIR présentera Merci Patron ! le mercredi 13 avril après la séance de 19 h 30.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 13 Avril 2016 au Mardi 19 Avril 2016
  • Semaine du Mercredi 20 Avril 2016 au Mardi 26 Avril 2016
  • Semaine du Mercredi 27 Avril 2016 au Mardi 3 Mai 2016
  • Semaine du Mercredi 4 Mai 2016 au Mardi 10 Mai 2016
  • Semaine du Mercredi 11 Mai 2016 au Mardi 17 Mai 2016
  • Semaine du Mercredi 18 Mai 2016 au Mardi 24 Mai 2016

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Tout à fait réjouissant.
    En premier lieu, et c'est une bonne surprise,cinématographiquement parlant, parce que ce récit d'un stratagème, filmé en direct, vaut bien des fictions. Il m'a fait penser à « L'arnaque » ou Newman et Redford, en construisant une machination guère plus diabolique, plument un pigeon, figure de la pègre, qui avait fait assassiner leur camarade. Avec « Merci patron », on est d'ailleurs également dans le registre de la comédie, en témoignent les rires qui fusent quasiment en permanence dans la salle.
    J'ai aussi pensé à une suite de « L'argent de la vieille » qui voiyait Silvana Mangano et Alberto Sordi, habitants d'un bidonville, perdre systématiquement leurs économies dans des parties de Scopa face à Bette Davis milliardaire US qui les dominait fatalement parce qu'elle pouvait toujours surenchérir sur leur mise. François Rufin leur donne une belle revanche plus de quarante ans plus tard et cette fois ci, on n'est plus dans la fiction.
    C'est justement et surtout parce qu'on n'est plus dans la fiction que ce film nous donne une deuxième de raison de se réjouir, socialement parlant cette fois. Certes, on n'assiste pas à l'effondrement final du 1 % qui domine et écrase le monde, l'action se déroule à la marge. Mais il prend un coup symbolique qui pourrait y contribuer. Quel plaisir de voir tout ce très petit monde de grandes fortunes, d'hommes de mains et de députés PS roulés dans la farine comme des bleus, au vu et au su de tout le monde, par un couple de laissés pour compte, menacés de perdre la maison dans laquelle ils ont tant investi (surtout par la sueur versée) avec l'appui d'un journaliste malicieux en la personne de François Rufin. De quoi faire cauchemarder Emmanuel Macron. On en redemande.
    PS Dans une autre veine mais dans la même direction socio politique, ne pas manquer le 3 mai (je crois) à Saint Pierre, la projection de « Comme des lions » qui rend compte de la bagarre menée par les salariés de Peugeot à Aulnay sous bois contre la fermeture de leur usine et le basculement de leur destin dans la précarité.

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    C’est un documentaire foutraque, tourné avec trois francs six sous, mais avec un savant dosage d’humour et de gravité. François Ruffin, journaliste et réalisateur du film, enquête sur LVMH, le groupe de Bernard Arnault qui a licencié de nombreux ouvriers et délocalisé ses usines du nord en Pologne. Ruffin se met beaucoup en scène, mais c’est drôle et très ironique. On assiste à la juxtaposition / confrontation de deux mondes, et face à la détresse et la misère sociale des chômeurs ex-employés d’Arnault, le cynisme de ce dernier est sidérant. Seuls le préoccupent, l’ordre, garder une image bien lisse, et surtout la satisfaction de ses actionnaires, mais il n’a aucune considération pour le sort des humbles, ces modestes petites mains qui font prospérer son empire. Heureusement, grâce aux stratagèmes de Ruffin, il est pris la main dans le sac (Hermès bien sûr…).

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Arthur et la magie de noël
  • Diamantino
  • Edmond
  • Le Grand Bain
  • Le Grand Bal
  • Les Confins du monde
  • Les Veuves
  • Leto
  • Madame De...
  • Marche ou crève
  • mimi et lisa les lumières de noël
  • Nous, les coyotes
  • Nucléaire : « un pognon de dingue ! »
  • pachamama
  • Pupille
  • Un beau voyou
  • Une Affaire de famille
  • Utoya, 22 Juillet
  • Yeti et compagnie
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.