Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Lola Pater

Lola Pater

de Nadir Moknèche

avec Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci, Lucie Debay, Lubna Azabal

Genre : Comédie Dramatique

Nationalité : France

Année de sortie : 2017

Durée : 01h35

Version : Couleur

Zino, 27ans, fils d’immigrés algériens, enterre sa mère à Paris. Enfant unique, il a grandi avec elle après le départ brutal de son père Farid, parti depuis plus de 20 ans. Sur la foi de ce que lui a dit sa mère, Zino croit que son père l'a abandonné. Il apprend du notaire que Farid n'est pas retourné en Algérie, mais qu'il réside en Camargue et que ses parents n'ont jamais divorcé. Pourquoi sa mère lui a-t-elle menti ?

Lola pater est le 5ème long métrage de Nadir Moknèche après Le Harem de madame Osmane (2000), Viva Ladjérie (2004), Délice Paloma et Goodbye Morocco (2013). Cinéaste portraitiste, gageons qu'il nous dévoilera une originale galerie de personnages de la société algérienne.

Sources : dossier de presse.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 9 Août 2017 au Mardi 15 Août 2017
  • Semaine du Mercredi 16 Août 2017 au Mardi 22 Août 2017
  • Semaine du Mercredi 23 Août 2017 au Mardi 29 Août 2017

Critiques

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Demain et tous les autres jours
  • des trésors pleins mes poches
  • Detroit
  • Egon Schiele
  • Happy End
  • L'Assemblée
  • L'Atelier
  • La Belle et la Meute
  • Fête du cinéma d'animation 2017
  • La ruée vers l'or
  • Le jeune Karl Marx
  • LES FRUITS AMERS DE LA CASSE SOCIALE
  • Numéro Une
  • Téhéran Tabou
  • The Square
  • Tous les rêves du monde
  • Un Beau Soleil Intérieur
  • un conte peut en cacher un autre
  • zombillenium
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.