Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

La Souris du Père Noël

La Souris du père Noël

de Vincent Monluc,

Genre : Animation

Nationalité : France

Année de sortie : 1997

Durée : 00h26

Version : Couleur

Tout public à partir de 3 ans

Gisèle, petite souris besogneuse qui cueille les dents de lait sous les oreillers, est sauvée des griffes d'un matou par le jeune Hans, un garçon pauvre au bon cœur. L'enfant rêve depuis toujours d'avoir un cheval à bascule bleu à la crinière rouge. Mais c'est la veille de Noël, Gisèle pourra-t-elle aider son ami à réaliser son rêve ?

Un conte charmant, attachant, dans l'esprit de Noël, adapté du livre de Françoise Gaspari et  réalisé à partir de dessins de Jean-François Laguionie.

Ce film, soutenu par l’AFCAE développe deux thèmes qui devraient plaire aux enfants : le Père Noël et les petites souris des dents de lait.


Surprise en avant-programme avec deux courts métrages :[

  • La Soupe au caillou, 7 mn
  • Nannuq, 4 mn

 

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 27 Décembre 2017 au Mardi 2 Janvier 2018
  • Semaine du Mercredi 3 Janvier 2018 au Mardi 9 Janvier 2018

Critiques

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • A bout de souffle
  • Candelaria
  • En Guerre
  • Everybody knows
  • grenouilles et compagnie
  • Gueule d'ange
  • L'héroïque lande, la frontière brûle
  • The African Queen
  • Land
  • Le Cerveau des enfants
  • Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête
  • Le Jour où la terre où arrêta
  • Le Maître est l'enfant
  • Libertés et dérives sécuritaires
  • Manhattan stories
  • No dormirás
  • Plaire, aimer et courir vite
  • ready player one
  • ready player one
  • Senses
  • Senses 3
  • Senses
  • Féminin Plurielles
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.