Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

de Martin McDonagh

avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Peter Dinklage, John Hawkes

Genre : Drame

Nationalité : Grande-Bretagne

Année de sortie : 2018

Durée : 01h56

Version : Couleur

Parce que sa fille a été assassinée et que le coupable court toujours, Mildred Hayes fait écrire sur des panneaux au bord d’une route du Missouri le message suivant : « Violée pendant qu’elle agonisait il y a plusieurs mois/Toujours pas la moindre arrestation/Pourquoi, shérif Willoughby ? » et décide de prendre l’enquête en main…

Ex-enfant prodige du théâtre britannique, passé derrière la caméra avec le remarqué Bons baisers de Bruges, bien que peu familier de l’Amérique profonde, McDonagh a su en décrire les individus dans leur étrangeté, leurs faiblesses cachées, offrant un subtil mélange de violence brute et d’humour noir. Hommage au cinéma des frères Coen, son film propose une galerie de personnes hauts en couleur où la brave Mildred, confite de douleur et de culpabilité, satisfait une soif de vengeance désespérée. L’actrice a reçu un Golden Globe et un accueil triomphal à Toronto et Venise : Les événements de Ferguson sont une coïncidence étrange, tout comme de sortir le film au moment de l’affaire Weinstein, avec un personnage féminin aussi fort qui se dresse contre tous ces hommes, » déclarait le réalisateur qui a écrit le scénario 8 ans plus tôt.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 4 Avril 2018 au Mardi 10 Avril 2018
  • Semaine du Mercredi 11 Avril 2018 au Mardi 17 Avril 2018
  • Semaine du Mercredi 18 Avril 2018 au Mardi 24 Avril 2018

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Mieux vaut une programmation tardive que pas de programmation du tout.
    Nous pensons d’abord être embarqués dans une comédie sarcastique, aux répliques qui font mouche, et nous nous identifions d’emblée au personnage Mildred Hayes en rébellion contre l’inertie, la lourdeur et le racisme de la police et de l’establishment d’Ebbing, Missouri, dont nous découvrons tous les travers. Au passage, on peut remarquer que le réalisateur a transposé aux États Unis une partie de l’univers qui nous avait séduit dans « Bons baisers de Bruges » (nains, noirs/blancs, ambiances de bar ...).
    Puis, insensiblement, de main de maître, Martin McDonagh donne de la complexité à ses personnages et fait évoluer notre regard. Les fausses évidences vont se dissiper. Soudain, surgit l’allusion à la présence militaire des États Unis au Moyen Orient et du cortège de violences qui l’accompagne. Et c’est même la jeune fille inculte et écervelée qui fournira la philosophie de l’histoire à propos de la haine et de colère laissant finalement la place à l’apaisement et à la réconciliation.

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Drôle de drame ! Car il s’agit bien d’un drame, sanglant, mais traité sous la forme d’une comédie policière. Frances McDormand est formidable en mère accablée et obstinée. C’est cruel et cocasse, sombre et pétillant d’humour, on ne s’ennuie pas une seconde dans cette histoire. Ebbing petite ville fictive du Missouri, est un concentré d’Amérique profonde, avec ses flics racistes et paresseux, le poids de la religion, sa population bien-pensante. J’ai surtout été sensible à l’évolution des personnages, au chemin parcouru et les interactions qui les font évoluer, cette Amérique là n’est finalement pas figée, il reste de l’espoir, le trumpisme finira par dégringoler.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • BlacKkKlansman
  • climax
  • dilili à paris
  • Fortuna
  • Guy
  • L'Amour est une fête
  • La Garçonnière
  • quatuor à cornes
  • Leave No Trace
  • Les Frères Sisters
  • Libre
  • Mademoiselle de Joncquières
  • Okko et les fantômes
  • Okko et les fantômes
  • Première année
  • Sofia
  • Thunder Road
  • Volubilis
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.