Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Gloria Bell

Gloria Bell

de Sebastián Lelio

avec Julianne Moore, John Turturro, Michael Cera, Jeanne Tripplehorn, Brad Garrett

Genre :

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2019

Durée : 01h41

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Solitaire et farouchement indépendante, Gloria, la cinquantaine épanouie, aime danser. Elle s’étourdit, la nuit, dans un bar pour célibataires de Los Angeles, en quête de rencontres. Un jour elle croise Arnold. S'abandonnant totalement à une folle passion, elle alterne entre espoir et détresse. Mais elle se découvre alors une force insoupçonnée, comprenant qu'elle peut désormais s'épanouir comme jamais auparavant…

 

L’histoire vous dit quelque chose ? Normal, puisqu’il s’agit du remake du succès chilien Gloria, sorti en 2014 et qui avait remporté le Prix du jury et le prix d’interprétation féminine à Berlin. Son succès devait beaucoup à la présence exceptionnelle de l’actrice Paulina Garcia. Double pari donc : pour le réalisateur chilien qui adapte son propre film (et les auto-remakes sont rarement des réussites) et pour l’actrice Julianne Moore qui coproduit le film. Pour ceux qui ont vu l’original une expérience de transposition intéressante, pour les autres le plaisir de découvrir un film intimiste ayant la sagesse de se focaliser sur sa vedette, qui semble livrer une interprétation frémissante, extrêmement nuancée.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 1 Mai 2019 au Mardi 7 Mai 2019
  • Semaine du Mercredi 8 Mai 2019 au Mardi 14 Mai 2019
  • Semaine du Mercredi 15 Mai 2019 au Mardi 21 Mai 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Crise de la cinquantaine, vie quotidienne faite de petits riens, entre jeunes adultes qui se cherchent et vieillesse assagie, Gloria est seule, un peu paumée, entre rêves et doutes.
    Julianne Moore incarne à la perfection ce personnage de femme blessée et apeurée, papillon de nuit hypnotisé, inquiet, à l’approche de la vieillesse, mais qui espère encore. Elle voudrait bien croire au miracle, mais on la sent désabusée. Il ne lui reste plus qu’à faire semblant, semblant d’être encore jeune et désirable, semblant d’être heureuse. Quant à l’homme, très bon John Turturro en personnage torturé, il a un rôle certainement indispensable, mais il est velléitaire, fragile, inconstant (« one foot in sea, and one on shore »… comme disait le grand Shakespeare).
    L’histoire démarre un peu mollement bien sûr, mais on se laisse facilement emporter par la gravité, la sensibilité et les interrogations de Gloria. Quant à la mise en scène, discrète et efficace, elle est bien au service de ce sujet fort et sensible.

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Je suis gêné par le fait que Sebastián Lelio fasse le remake de son propre film 5 ans plus tard, seulement parce que l'on suppose que le public américain n'est pas capable de s'intéresser à une histoire qui se déroule dans un autre pays que le sien.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.