Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Everybody knows

Everybody knows - Todos lo Saben

de Asghar Farhadi

avec Penélope Cruz, Javier Bardem, Bárbara Lennie, Ricardo Darín, Eduard Fernández

Genre : Thriller

Nationalité : Espagne

Année de sortie : 2018

Durée : 02h10

Version : Couleur

Avec sa famille, Laura se rend de Buenos Aires à son village natal en Espagne. Ce qui devait être une simple et joyeuse réunion de famille se verra bouleversé par des événements imprévus qui vont changer le cours de leur existence…

Everybody knows commence comme une comédie familiale, prend un brusque virage vers le polar pour ensuite tirer un peu du côté politique (à qui appartient la terre ? Les travailleurs saisonniers sont-ils vraiment fiables?) puis mener les trois genres de front sans que le spectateur s'y perde un instant. L'intérêt du film ne tient pas tant aux prestations des acteurs (ils sont TOUS excellents, avec une mention pour R. Darin) ou aux retournements de l'intrigue qu'à la façon avec laquelle Farhadi scrute les relations entre ses divers personnages et met en lumière leurs alliances ou leurs rivalités plus ou moins avouées. ER

Films d'asghar Farhadi en vidéo en poche

Ce film est présenté en ouverture et en compétition au Festival de Cannes 2018

Séance CinélangueEn savoir plus

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 2 Mai 2018 au Mardi 8 Mai 2018
  • Semaine du Mercredi 9 Mai 2018 au Mardi 15 Mai 2018
  • Semaine du Mercredi 16 Mai 2018 au Mardi 22 Mai 2018
  • Semaine du Mercredi 23 Mai 2018 au Mardi 29 Mai 2018
  • Semaine du Mercredi 30 Mai 2018 au Mardi 5 Juin 2018
  • Semaine du Mercredi 6 Juin 2018 au Mardi 12 Juin 2018
  • Semaine du Mercredi 26 Septembre 2018 au Mardi 2 Octobre 2018

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Les secrets ne sont pas toujours bien enfouis, les choses finissent par se savoir, d’où le titre. Petite déception pour moi. La première partie du film, virevoltante, agitée, nous montre les préparatifs d’un mariage, puis la cérémonie et la fête. Était-il indispensable, pour dépeindre la frénésie ambiante, d’utiliser une caméra portée, des plans courts, des cadrages serrés ? C’est fatigant et peu agréable à regarder, je suis donc resté sur le côté, sans vraiment entrer dans l’histoire. La seconde partie du film est plus prenante, plus intense, on est dans un polar centré sur un nœud de vipères familial avec des jalousies, des non-dits, des histoires d’argent et de ressentiment. Malheureusement, le récit est un peu trop étiré et la présence des stars n’aide pas à adhérer, j’ai admiré la belle Penelope et l’imposant Javier sans être happé par les évènements. Dommage.

  • Commentaire de Jean-Pierre Lautman |

    Parce qu’il est entaché de quelques faiblesses, Everybody knows n’est pas un chef-d’œuvre. Néanmoins, la magie d’Asghar Farhadi opère, notamment par le jeu des deux stars que sont Penelope Cruz, poignante Laura en mater dolorosa, et Javier Bardem, éblouissant Paco et ex-amant, prêt à tout pour conserver non l’amour de sa vie mais le souvenir de cet amour. Peu importe l’intrigue, même si quelques facilités prêtent à sourire, l’essentiel touche au but : scruter les âmes au moyen d’un scalpel qui ouvre les anciennes blessures et vide le poison qu’elles recèlent. Mécanique inexorable du temps et du compte à rebours symbolisés par les rouages ajustés du mécanisme de l’horloge du clocher de l’église, sur les pierres duquel sont gravées les initiales d’amours anciennes. Car il ne convient pas de rester au premier degré dans cet imbroglio espagnol mais, comme dans toute œuvre d’envergure, de chercher ce qui sous l’apparence se cache, sous les éclats se trame. Ainsi, Alejandro incarné par Ricardo Darín, mari de Laura, ne s’en remet qu’à Dieu pour résoudre le drame qui risque de tuer sa fille Irène, pleine de vie mais menacée de mort par d’obscurs ravisseurs. Ne faut-il pas, au-delà de cette posture dramatique, comprendre que la foi en Dieu doit rester une affaire personnelle qui ne devrait jamais poursuivre l’ambition de régenter tout ici-bas ?

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Arthur et la magie de noël
  • Diamantino
  • Edmond
  • Le Grand Bain
  • Le Grand Bal
  • Les Confins du monde
  • Les Veuves
  • Leto
  • Madame De...
  • Marche ou crève
  • mimi et lisa les lumières de noël
  • Nous, les coyotes
  • Nucléaire : « un pognon de dingue ! »
  • pachamama
  • Pupille
  • Un beau voyou
  • Une Affaire de famille
  • Utoya, 22 Juillet
  • Yeti et compagnie
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.