Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Djam

Djam

de Tony Gatlif

avec Daphne Patakia, Simon Abkarian, Maryne Cayon

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2017

Durée : 01h37

Version : Couleur

Kakourgos, un ancien marin, envoie sa fille Djam à Istanbul chercher une pièce de moteur pour son bateau. Elle rencontre sur la route Avril, une jeune Française bénévole venue travailler auprès de migrants tentant de gagner l’Europe via la Grèce et la Turquie. Djam la prend sous sa protection.

Tony Gatlif s’est fait un spécialiste de ces road movies musicaux souvent enthousiasmants. Sur fond de problèmes migratoires c’est ici le rebetiko, musique protestataire traditionnelle grecque, qui tient la vedette.

Sources : dossier de presse   

 

 

 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 9 Août 2017 au Mardi 15 Août 2017
  • Semaine du Mercredi 16 Août 2017 au Mardi 22 Août 2017
  • Semaine du Mercredi 23 Août 2017 au Mardi 29 Août 2017

Critiques

  • Commentaire de Hervé RIGAULT |

    Avec Djam, le propos de Tony Gatlif est de célébrer le chant et la danse comme ressources communes aux exilés de toutes origines condamnés à errer sans fin sur la planète. La Grèce d’aujourd’hui est toute désignée pour servir de décor au film puisque en même temps qu’arrivent sur son sol des milliers de réfugiés en provenance d’Europe Orientales, d’Afrique ou du Moyen Orient, elle voit sa jeunesse la quitter, chassée par la crise et les financiers.
    Cela nous vaut de très belles et chaleureuses séquences musicales dans des cafés de Grèce et de Turquie. Cela nous vaut aussi, un superbe plan, où un future exilé, inerte avec la gueule de bois, le regard vide, repose sa tête contre la vitre d’un bistrot où la fête se poursuit.
    On a, par contre du mal, à suivre le parcours et les chamailleries des deux gamines qui jouent à saute frontières d’un pays à l’autre. D’autant plus que si Daphne Patatkia se révèle être une excellente chanteuse et une bonne danseuse, elle perd de sa force sauvageonne à chaque fois qu’elle doit faire vivre les dialogues que lui prête Tony Gatlif.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Demain et tous les autres jours
  • des trésors pleins mes poches
  • Detroit
  • Egon Schiele
  • Happy End
  • L'Assemblée
  • L'Atelier
  • La Belle et la Meute
  • Fête du cinéma d'animation 2017
  • La ruée vers l'or
  • Le jeune Karl Marx
  • LES FRUITS AMERS DE LA CASSE SOCIALE
  • Numéro Une
  • Téhéran Tabou
  • The Square
  • Tous les rêves du monde
  • Un Beau Soleil Intérieur
  • un conte peut en cacher un autre
  • zombillenium
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.