Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Celle que vous croyez

Celle que vous croyez

de Safy Nebbou

avec Juliette Binoche, François Civil, Guillaume Gouix, Charles Berling, Nicole Garcia

Genre : Drame

Nationalité : France

Année de sortie : 2019

Durée : 01h41

Version : Couleur


Nouveau, acheter vos place en ligne :

E-billet

Claire Millaud, la cinquantaine, crée un faux profil sur les réseaux sociaux afin d’épier Ludo, son amant. Elle sera Clara, une sublime jeune femme de 24 ans ! Mais c’est Alex, l’ami de Ludo, qui est immédiatement sous son charme. Prise au piège de son avatar, Claire tombe éperdument amoureuse de lui…

 

Après L'Empreinte de l'ange (2008) et Le Cou de la girafe (2004), le réalisateur Safy Nebbou s’inspire du roman éponyme de Camille Laurens. Si tout se joue dans le virtuel, les sentiments sont bien réels. Celle que vous croyez, présenté au Festival de Berlin 2019, est une histoire vertigineuse, mêlant romance et thriller, où réalité et mensonge se confondent.

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 27 Février 2019 au Mardi 5 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 6 Mars 2019 au Mardi 12 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 13 Mars 2019 au Mardi 19 Mars 2019
  • Semaine du Mercredi 20 Mars 2019 au Mardi 26 Mars 2019

E-billet


E-billet

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Ah l’ambiguïté du titre, « celle » que vous croyez, s’agit-il de la femme ou de l’histoire ? Car au début, on ronronne un peu devant ces très belles images de Paris la nuit avec ses immeubles modernes illuminés, et Juliette / Claire / Clara, alternativement belle et épanouie ou laide et malheureuse. Mais ce film est une commode à tiroirs secrets qui s’ouvrent petit à petit pour nous faire découvrir des choses cachées, enfouies et inattendues.
    J’ai été épaté par ce scénario aux multiples rebondissements, incroyablement inventif. De nombreux thèmes s’entrecroisent subtilement : le statut de la femme, sa peur de vieillir, la séduction, le désir, le plaisir, l’emprise des réseaux sociaux et du monde virtuel et surtout, la souffrance d’une femme trahie.
    Juliette Binoche nous entraîne dans sa dérive, belle et pathétique, amoureuse et meurtrie, radieuse et effondrée. J’ai été subjugué. Et en plus, pour une fois, j’ai adoré l’accompagnement musical, pas étonnant, quand on découvre à la fin qu’il est signé Ibrahim Maalouf.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.