Studio » Fiche film

Synopsis et détails

Revenir

Bienvenue à Suburbicon

Bienvenue à Suburbicon

de George Clooney

avec Matt Damon, Julianne Moore, Noah Jupe, Glenn Fleshler, Alex Hassell

Genre :

Nationalité : U.S.A

Année de sortie : 2017

Durée : 01h44

Version : Couleur

Suburbicon représente la cité idéale pour toute famille américaine des années 50 souhaitant accéder à la propriété : tout y est propre, harmonieux, paisible. Pas un brin d'herbe plus haut que les autres. Enfin… jusqu'à ce que les Lodge ne soient victimes d'un cambriolage meurtrier, alors qu'une famille noire vient juste de s'installer dans le voisinage. Dans ce contexte explosif, la violence va se répandre comme une tache d'huile sur la paisible cité et permettre de révéler ce qui se dissimule derrière ses murs : les mensonges, les trahisons, les intérêts sordides !

Pour sa sixième réalisation George Clooney s'empare d'un scénario des frères Coen (sous la houlette desquels il a pu incarner à quatre reprises des crétins d'anthologie), en jachère depuis trente ans ! 

L'un des intérêts du film (outre son impeccable distribution (vraiment remarquable, même)) et, peut-être, le meilleur rôle de Matt Damon) réside dans le fait qu'il ne va pas tout à fait là où on attend qu'il nous emmène, notamment en faisant se côtoyer deux histoires radicalement différentes tant dans leur forme que dans leur propos. ER 

Bande annonce

Séances

Ce film a été diffusé aux cinémas Studio :

  • Semaine du Mercredi 6 Décembre 2017 au Mardi 12 Décembre 2017
  • Semaine du Mercredi 13 Décembre 2017 au Mardi 19 Décembre 2017
  • Semaine du Mercredi 20 Décembre 2017 au Mardi 26 Décembre 2017
  • Semaine du Mercredi 27 Décembre 2017 au Mardi 2 Janvier 2018
  • Semaine du Mercredi 3 Janvier 2018 au Mardi 9 Janvier 2018

Critiques

  • Commentaire de Jacques Chenu |

    Un seul univers, celui d’une banlieue américaine de la fin des années 50, blanche, aisée, ripolinée, et deux intrigues (une blanche et une noire) en parallèle, qui ne se croisent donc pas, ou si peu… Sous le vernis, ça craque, ça se fissure, et très rapidement on voit que ça combine, ça triche, ça trucide, tout explose, mais avec un sourire de façade qui reste figé sur les lèvres de Margaret (Julianne Moore). Dans ce film qui est tout à la fois une comédie, un polar, une satire de la société, Clooney et les frères Coen dézinguent le beau rêve américain. Malheureusement, on ne peut que constater amèrement qu’entre 1959 et les États-Unis de Trump, les choses n’ont pas tellement changé. La religion, l’hypocrisie, les magouilles, les inégalités, le racisme continuent d’irriguer la société étasunienne. D’où l’intérêt de ce film.

Lire | Envoyer

Ajouter une critique

Pour donner votre avis, veuillez vous connecter :

Je souhaite créer un compte :

Gestion de mon compte Studiociné

à voir cette semaine

  • Amin
  • Capharnaüm
  • dilili à paris
  • Elizabeth
  • First Man
  • Girl
  • I Feel Good
  • L'Amour flou
  • La Particule humaine
  • La Saveur des ramen
  • Le procès contre Mandela et les autres
  • Le rat scélérat
  • Les Frères Sisters
  • Nos batailles
  • pat et mat déménagent
  • The House That Jack Built
  • Un Peuple et son roi
  • Vaccination : la confiance passe par la transparence
Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français (sauf indication contraire).
Toutes les salles des Studio sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Film proposé au jeune public, les parents restant juges.