Studio » Actualités

Rencontre avec Frédéric Alix

Vendredi 17 novembre 2017 à 18h

 

Rencontre avec Frédéric Alixdocteur en histoire de l’art, autour de l'inventeur du Lettrisme, Isidore Isou

 

 

Isidore Isou

En 1952, Isidore Isou crée le scandale à Cannes avec son film Traité de bave et d’éternité. Conspué, giflé, mais soutenu par Jean Cocteau, le jeune lettriste présente son film en marge du festival et affiche crânement sa position avant-gardiste.

Avec une énergie de la corde raide, avec une insolence souveraine voulant défier toute la culture existante, Ie fondateur du lettrisme (en 1946) dicte ses volontés à partir de cette question : comment faire en sorte que le cinéma ne soit pas seulement un moyen narratif de plus comme la littérature, mais un art à part entière ? Le Traité de bave et d’éternité, véritable manifeste, propose d’une manière résolue les outils devant permettre, selon Isou, d’engager le cinéma vers les moyens de son indépendance totale, de lui faire abandonner ce qui corroderait sa véritable nature, en rompant tout rapport narratif, tout lien avec le réel.

En quoi un domaine artistique est-il un art ? Quelles sont ses spécificités ?

En quoi le cinéma peut-il lui-même être artistique ? C’est la question essentielle que pose Isidore Isou.

 

Cette présentation est réalisée par Frédéric Alix, docteur en histoire de l’art, spécialiste des avant-gardes de l’après seconde-guerre et auteur de Penser l’art et le monde après 1945, Isidore Isou : essai d’archéologie d’une pensée, aux Presses du Réel.

Frédéric Alix Penser l’art et le monde après 1945 Isidore Isou, essai d’archéologie d’une pensée

 

 

 Entrée libre et gratuite en fonction des places disponibles.

 

 

 

 

 

Note : dans le cadre d’une revalorisation du lettrisme et de son fondateur, Isidore Isou, le Musée National d’Art Moderne organisera une série d’événements consacrés à ce pan de l’histoire des avant-gardes, en 2018.

Revenir